Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog du cinema d' Olivier H

Le blog du cinema d' Olivier H

Blog spécialisé sur les Festivals Internationaux de Films Fantastiques comme Fantastic'Arts, FantasPorto, BIFFF, AIFFF, Mauvais Genre, Cannes, NIFFF, Fantasia, PiFan, Deauville, L'Etrange Festival, FEFFS, La Samain, Trieste, Razor Reel, Les Utopiales, PIFFF ...


Critique du court métrage d'animation LES PECHERESSES de Gerlando Infuso (Belgique)

Publié par lecinemadolivierh sur 25 Mai 2015, 17:06pm

Catégories : #critique court

Critique du court métrage d’animation LES PECHERESSES de Gerlando Infuso (Belgique) : (Date de sortie : 4 octobre 2014)

Genre : fantastique

Sujet : Il était une fois une femme … (Cela commence comme un conte de Disney) ou plutôt trois femmes. Dans un cabaret peuplé de mâles un peu beaucoup torchés par l’alcool, une danseuse essaie tant bien que mal de faire son show (ou sa chaude)… et elle joue avec le feu de la séduction. Dans un château, une Belle est obnubilée par une clef suspendue sur un mur, dont la Bête lui interdit de toucher … Dans le jardin d’Eden, la belle Eve est attirée par un serpent jusqu’à une magnifique pomme rouge … Trois histoires féminines parallèles dans un monde de brutes gouvernés par des hommes …

Gerlando Infuso semble avoir baigné dans l’univers Disney, d’ailleurs son nom me fait fort penser au papa menuisier Italien de Pinocchio, Geppetto. Ensuite, on retrouve un mix entre Belle-Cendrillon-Alice dans l’histoire du château (Univers de Disney). Et le tout superbement réalisé en … marionnettes, je crois en pâte à modeler. Chapeau Maestro Infuso !

Les Pécheresses ne souffre pas de sa durée de dix-sept minutes. Les Pécheresses ne souffre pas d’être muet. Le résultat est une perfection d’animation. Finalement, les Studios Aardman (Shaun le Mouton, Wallace et Gromit) ont un concurrent de taille (et ce n’est pas tiré par des ficelles) : Gerlando Infuso.

Les Pecheresses est produit par Marie Besson, Samuel Tilman, Vincent Terlinchamp et Annabella Nezri, ainsi que la société de production Eklektik Productions.

Les Pécheresses a remporté le Prix du Public ainsi que le Prix du Jury du Meilleur Court Métrage d’Animation au Festival Mauvais Genre de Tours 2015. Il a également été présenté au Fantasporto 2015.

Ma note : 9/10. Les Pécheresses est le fruit défendu d’un dur labeur de Gerlando Infuso. Un homme à tout faire. De la conception des marionnettes, à la conception des décors, des costumes, à la réalisation et au montage et j’en passe, notre bonhomme est partout. Tel Dieu créa la femme ! Et ben maintenant, il y a Gerlando Infuso. La sensualité que dégage la danseuse du premier segment est impressionnante et tout cela en pâte à modeler ! Et que dire d’Eve … magnifique ! Ajoutez à cela une superbe musique d’orchestration de Philippe Tasquin et le tour (Mauvais ?) est joué. Les trois histoires se croisent, se chevauchent, se recroisent à merveille. Un vrai métier d’horloger Suisse. Le fil conducteur de ces trois histoires étant le Péché. Un Péché plutôt féminin que masculin, à l’image d’un Adam qui croque la pomme sous les yeux terrifiés d’Eve. La première histoire, celle du cabaret, est ma préférée. Un peti bijou. Gerlando Infuso, vous n’avez pas à rougir des Studios Aardman. Vous êtes un vrai petit génie !

Je remercie Kristina Schiman ainsi que Marie Besson d’ Eklektik Productions pour le visionnage de ce petit bijou d’animation.

Olivier H.

Critique du court métrage d'animation LES PECHERESSES de Gerlando Infuso (Belgique)

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents