Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog du cinema d' Olivier H

Le blog du cinema d' Olivier H

Blog spécialisé sur les Festivals Internationaux de Films Fantastiques comme Fantastic'Arts, FantasPorto, BIFFF, AIFFF, Mauvais Genre, Cannes, NIFFF, Fantasia, PiFan, Deauville, L'Etrange Festival, FEFFS, La Samain, Trieste, Razor Reel, Les Utopiales, PIFFF ...


Critique de RESERVOIR DOGS de Quentin Tarantino (Etats-Unis)

Publié par lecinemadolivierh sur 22 Mai 2016, 16:26pm

Catégories : #Critique Film, #tarantino, #harvey keitel, #tim roth

Critique de RESERVOIR DOGS de Quentin Tarantino (Etats Unis) :

Date de sortie en France : 2 septembre 1992

Genre : polar

Synopsis : Los Angeles, de nos jours. Voleur de profession, Joe Cabot est passé maître dans l’art d’organiser des casses de bijouteries et d’en écouler la marchandise. Secondé par son fils, Cabot réunit un groupe de criminels aguerris en vue de cambrioler un important diamantaire. Les six membres du gang ne savent rien les uns des autres … De plus, ces hommes ont reçu la consigne de ne donner aucun indice susceptible de trahir leur identité respective. La somme qu’ils toucheront une fois le casse exécuté suffira à assurer leurs vieux jours …

Reservoir Dogs est le premier long métrage du réalisateur américain Quentin Tarantino. Ce dernier aurait vendu le scénario de True Romance (Film superbement bien réalisé par Tony Scott) pour environ 50 000 dollars afin de réaliser le film. Par la suite, l’acteur Harvey Keitel y investira quelques billets verts …

Pour un premier film, il y a du beau monde : Harvey Keitel (Mr White), Tim Roth (Mr Orange), Michael Madsen (Mr Blonde), Steve Buscemi (Mr Pink) et j’en passe ! Quentin Tarantino fait également une interprétation dans son film, à l’instar de sir Hitchcock dans ses films. Il tient ici le rôle de Mr Brown. Je présume que le fait d’avoir Harvey Keitel dans le coup aide un peu … Comme quoi la chance apporte à chacun son bonheur.

On retrouvera par la suite certains de ces acteurs dans d’autres films de Quentin Tarantino, comme par exemple récemment, Tim Roth et Michael Madsen dans Les Huit Salopards. Ou encore Tim Roth et Harvey Keitel dans le second long métrage du réalisateur : le cultissime Pulp Fiction !

Reservoir dogs est produit Lawrence Bender, Harvey Keitel, Monte Hellman, Richard N. Gladstein et Ronna B. Wallace.

La société de production est Live America Inc.

Le budget est estimé à 1,2 millions de dollars. Ce qui est déjà un budget important pour un premier film indépendant. La recette est estimé à plus de 22 millions de dollars. Quand même !

Le distributeur en France est Metropolitan Filmexport.

Reservoir Dogs en Festival : Il a remporté le prix du meilleur réalisateur ainsi que le prix du meilleur scénario au Festival International du Film de Catalogne 1992 (Sitges), le Cheval de Bronze du meilleur film au Festival International du Film de Stockholm 1992, le prix international de la critique au Festival International du film de Toronto 1992

Le film a été projeté en avant-première mondiale au Festival de Sundance 1992 (Décidément ce festival créé par Robert Redford, a le flair pour dénicher les futurs talents du cinéma). Il a été également projeté en hors compétition au Festival de Cannes 1992, première entrée du réalisateur au Festival où il en repartira avec une Palme d’Or avec Pulp Fiction

Nombre d’entrée en salle en France : 310 398 entrées. Ce qui n’est pas de loin, le record de Quentin Tarantino.

Note IMDB : 8,4/10 sur 650 344 votes. Une excellente note. (Pulp Fiction enregistre une note de 8,9/10 et Django Unchained, 8,5/10).

Mon avis : Reservoir Dogs se passe essentiellement en huis clos dans un hangar où nos criminels se réfugient à la suite de leur casse. Reservoir Dogs est la fondation, le roc, de l’empire Tarantinesque qui lui succèdera. Le choix d’une musique des années 70 n’est pas forcément ma tasse de thé. Dommage, car la musique compte autant que le cadre dans un film. J’aurai plutôt mis une musique un peu plus rock’n’roll … Les acteurs Harvey Keitel (Qui remportera un prix pour son interprétation) et Michael Madsen sont impeccables en malfrats. Ils ont de la prestance dans le film. Michael Madsen est ténébreux et psychopathe, alors qu’Harvey est plutôt sentimental et froid. Le couillon du film ! Comme quoi, Tarantino préfèrerait les rôles obscurs et méchants aux tendres gentils. Reservoir Dogs fait penser aux films de Martin Scorsese (Mean Streets, Taxi Driver, Les Affranchis). La photographie d’Andrzej Sekula est magnifique. D’ailleurs, le directeur de la photographie rejoindra le réalisateur pour Pulp Fiction.

Ma note : 7/10. Reservoir Dogs est un bon film de gangsters, mais un peu trop long, comme à l’habitude des autres films du réalisateur. Il n’en reste pas moins un film à voir. Depuis Tarantino a montré son expertise, voir son perfectionniste maladif dans sa réalisation de films.

Olivier H.

Critique de RESERVOIR DOGS de Quentin Tarantino (Etats-Unis)
Critique de RESERVOIR DOGS de Quentin Tarantino (Etats-Unis)
Critique de RESERVOIR DOGS de Quentin Tarantino (Etats-Unis)
Critique de RESERVOIR DOGS de Quentin Tarantino (Etats-Unis)
Critique de RESERVOIR DOGS de Quentin Tarantino (Etats-Unis)

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents