Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog du cinema d' Olivier H

Le blog du cinema d' Olivier H

Blog spécialisé sur les Festivals Internationaux de Films Fantastiques comme Fantastic'Arts, FantasPorto, BIFFF, AIFFF, Mauvais Genre, Cannes, NIFFF, Fantasia, PiFan, Deauville, L'Etrange Festival, FEFFS, La Samain, Trieste, Razor Reel, Les Utopiales, PIFFF ...


PIFFF 2013 : 5ème et dernière journée suivie de la Cérémonie de clôture, dimanche 24 novembre

Publié par lecinemadolivierh sur 25 Novembre 2013, 13:38pm

Catégories : #Fantastique

Bonjour,

 

Nous y voilà, la 5ème et dernière journée de la 3ème édition du Paris International Fantastic Film Festival.

 

La journée débute avec la Compétition Officielle des Courts Métrages Internationaux à 14 heures où la Turquie, l'Australie (2 courts métrages présentés), l'Espagne (3 courts métrages présentés), la Belgique et le Mexique sont représentés. 8 histoires différentes provenant de différentes origines.

 

 

Séance culte de 16h30 avec la programmation de The Wicker Man : The Final Cut de Robin Hardy.

Un inspecteur de police (autre que Derick ou Taggart) part sur une île au large de l'Ecosse (afin de picoler à donf du bon Whisky), afin d''enquêter  sur la disparition d'une jeune fille. Sur place, il fait la rencontre d'un gourou (et non Garou) illuminé et de ses adeptes.

 

 

19h30, la Cérémonie de clôture peut commencer ... ou plutôt, 19h40, la Cérémonie de clôture peut débuter :

Remerciements à Cine+ frisson (de nous filer des cauchemars pendant ces 6 nuits), Gaumont Opéra pour la mise à disposition de la salle et du projecteur, d'Allociné, de Oui FM, Technicolor et Dailymotion, les partenaires de ce Festival Fantastique haut en couleur.

 

 

Palmarès :

 

- Oeil d'or du Public du Meilleur Film : Cheap Thrills d'E.L. Katz (Etats Unis). Grand film sur le pouvoir de l'argent qui est plus fort qu'une relation d'amitié entre deux potes de lycée. Inconvénients de ce Grand Prix du Public : le film n'est pas vraiment un film fantastique, même pas du tout et il ne sortira pas en salle en France. Direct en Dvd ... dommage.

Pour rappel, Cheap Thrills avait remporté le Prix de la Meilleure Première Oeuvre à Fantasia (Montéral)

 

- Oeil d'or du Public du Meilleur Court Métrage Français : Jiminy d'Arthur Môlard. Des etres humains qui ont des criquets dans la tête, en guise de second cerveau. Avec le fabuleux truplion Denis Lavant, parfait en schizophrène, dans ce court métrage, tout comme l'interprète principal (dont j'ai oublié le nom !). Jiminy fut (re) projeté avant le film de clôture.

 

- Oeil d'or du Public du Meilleur Court Métrage International : The Man Who Could Not Dream de Kasimir Burgess et James Amstrong (Australie). Ca tombe bien, le film de clôture est lui aussi d'Australie. C'est la soirée des kangouroux !

The Man Who Could Not Dream fut également (re) projeté avant le film de clôture.

 

- Prix Spécial Cine+ Frisson du Meilleur Film : L'Etrange Couleur des Larmes de ton Corps de Hélène Cattet et de Bruno Forzani (Belgique / France / Luxembourg). Par les réalisateurs du chiantisme Amer, découvert à Fantastic'Arts 2010 ... Ce long métrage m'a tout à l'air aussi chiant ... ! Pas vu, pas pris !

 

- Prix Spécial Ciné+ Frisson du Meilleur Court Métrage : Jiminy d'Arthur Môlard.

 

- Prix du Jury du Meilleur Court Métrage Français : Jiminy d'Arthur Môlard.

 

 

Félicitation au grand vainqueur de cette compétition 'haute voltige', Cheap Thrills et à Jiminy qui repart avec trois prix !

 

La cérémonie de clôture s'est terminé avec la projection de Wolf Creek 2 de Greg McLean. 8 ans après le premier volet du même réalisateur, voici (enfin) la suite. Un psychopathe traîne dans le désert Australien, non loin du cratère nommé Wolf Creek. Tous ceux qui le croiseront en sortiront traumatisés ou au mieux morts. Cette suite est à la hauteur du premier. Quel film ! Quelle classe ! D'après une histoire vraie ... Les kangourous ne sont pas tous gentils !

Voir la critique du film prochainement publiée sur le blog.

 

Tous mes meilleurs remerciements à Nathalie Iund (MIAM), Gérard Cohen (Président du Festival), Cyril Despontin (Délégué Général du Festival et Sélectionneur) et Fausto Fasulo (Directeur Artistique et Sélectionneur).

 

A l'année prochaine pour une 4ème édition du PIFFF dans le nez !

 

Olivier H.

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents