Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog du cinema d' Olivier H

Le blog du cinema d' Olivier H

Blog spécialisé sur les Festivals Internationaux de Films Fantastiques comme Fantastic'Arts, FantasPorto, BIFFF, AIFFF, Mauvais Genre, Cannes, NIFFF, Fantasia, PiFan, Deauville, L'Etrange Festival, FEFFS, La Samain, Trieste, Razor Reel, Les Utopiales, PIFFF ...


Critique du film Le Scaphandre et le Papillon de Julian Schnabel

Publié par lecinemadolivierh sur 18 Juillet 2013, 10:32am

Catégories : #cinema

Bonjour,

 

Voici ma critique du film Le Scaphandre et le Papillon de Julian Schnabel :

(Date de sortie en 2007)

 

Genre :  drame

Sujet :  suite à un accident vasculaire cérébral (AVC), Jean-Dominique Bauby (Mathieu Amalric) se réveil au bout de trois semaines de coma dans un hôpital à Berck, paralysé totalement suite à une rupture entre le cerveau et la molle épinière. Le seul moyen de communiquer avec l’extérieur est sa paupière. D’où le titre du film Le Scaphandre et le Papillon (Scaphandre pour un esprit emprisonné dans un corps inerte et Papillon pour le moyen de communication avec les paupières). Comment survivre et se faire comprendre, quand on ne peut plus bouger un membre de son corps, ni prendre la parole ? Malgré le sujet du film assez  sombre, il y a quelques passages un peu plus léger, comme la venue de deux techniciens (Zinedine Soualem) de France Telecom venant installer un téléphone dans la chambre de Jean-Do. Il y a de purs moments d’émotions, les scènes avec le père de Jean-Do (Max von Sydow) ou encore les scènes avec ses enfants au bord de la plage le jour de la fête des pères.

Bref, Le Scaphandre et le Papillon est un film touchant, très bien réalisé et mérite hautement son Prix de la Mise en Scène au Festival de Cannes 2007, ainsi que le Golden Globe du Meilleur Réalisateur en 2008.

Les premières images du film sont très bien faîtes, vision qu’a Jean-Dominique à son réveil dans sa chambre d’hôpital où il ne comprend pas ce qui lui arrive.

Mathieu Amalric joue à merveille le rôle de Bauby, dont il a reçu le César du Meilleur Acteur en 2008.

En résumé, je vous conseille fortement ce très beau et bon film, si vous ne l’avez pas encore vu.

Le Scaphandre et le Papillon est une adaptation de l’autobiographie de Jean-Dominique Bauby qui a dicté chaque lettre du livre en clignent son œil gauche.

 

Ma note : 8,5/10.

Olivier H.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents