Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog du cinema d' Olivier H

Le blog du cinema d' Olivier H

Blog spécialisé sur les Festivals Internationaux de Films Fantastiques comme Fantastic'Arts, FantasPorto, BIFFF, AIFFF, Mauvais Genre, Cannes, NIFFF, Fantasia, PiFan, Deauville, L'Etrange Festival, FEFFS, La Samain, Trieste, Razor Reel, Les Utopiales, PIFFF ...


Critique du film GOAL OF THE DEAD de Benjamin Rocher (France)

Publié par lecinemadolivierh sur 13 Mars 2014, 11:24am

Catégories : #Fantastique

Critique du film GOAL of the DEAD, 1ère mi-temps de Benjamin Rocher (France) :

(Date de sortie en région parisienne : 27/02/2014)

 

photo-goal-of-the-dead.png

 

Genre : comédie horrifique sous forme de diptyque à la sauce grindhouse

 

Sujet : une histoire de ballon et de crampons entre le grand club de football l’Olympique de Paris et le petit club provincial de Caplongue où tous les habitants, même les femmes sont grands supporteurs du club à la limite du raisonnable. Arrivé sur place, le presque vétéran Samuel Lorit (Alban Lenoir) pense être reçu comme l’enfant du village. Mais les supporteurs de Caplongue n’ont pas digéré le fait qu’il soit parti jouer à Paris. Le jeune et prodige Idriss Diago (Ahmed Sylla) est la grande vedette de cette rencontre. Il y a de grands enjeux dans cette rencontre, comme celui de l’entraîneur Coubert (Patrick Ligardes) qui n’arrive plus à décrocher de bon résultat pour son club parisien où il ne faut surtout pas perdre face à Caplongue. Et un face à face ténébreux entre Samuel et un joueur du club de  Caplongue qui a eu un petit soucis suite à une injection et qui a gardé une dent contre Samuel ...

 

Après avoir co-réalisé La Horde, Benjamin Rocher réalise son premier long métrage en solo : Goal of the Dead qui en est bien meilleur. Comme l’a indiqué Benjamin lors de la projection du 6 mars au cinéma des 3 Luxembourg, c’est un film popcorn un peu con.

 

A suivre de près le jeune et talentueux Ahmed Sylla, dont son interprétation est sans faille dans ce premier film.

 

A noter la présence de Bruno Salomone en agent d’Idriss Diago. Remarquable en requin aux dents longues …

 

La musique signée par Thomas Couzinier est superbe. Une bande originale à écouter et à ré écouter.

 

Goal of the Dead fera une tournée en province dès avril, après ses quatre projections parisiennes (Dont les deux premières furent complètes), avant de sortir en dvd le 4 juin 2014 (Tiens tiens … bonne idée marketing de sortir le dvd juste avant la Coupe du Monde … futé !)

 

Goal of the Dead sera également présenté au BIFFF 2014 en avril, ainsi qu’au festival d’Audincourt 2014 en mai.

 

Ma note : 7/10. Le format diptyque du film, d’une durée chacun de 70 minutes est une excellente idée. 70 minutes étant la durée idéale pour éviter que le spectateur ait le temps de s’ennuyer ou d’aller faire pipi. Le tempo est là, les personnages aussi et on passe un agréable moment pendant cette première mi-temps assurée par Benjamin Rocher. Goal of the Dead va entrer dans la légende du football tel un ovni but … A ne pas manquer que ce soit en salle ou en dvd …

 

Merci à Blanche Aurore Duault (MIAM) ainsi qu’au distributeur du film Luminor.

 

 

Olivier H.

Commenter cet article

Sékateur 13/03/2014 20:24

J'ai toujours un peu peur quand les français font dans la gaudriole horrifique... j'espère que je me trompe. En tout cas, je suis client...

lecinemadolivierh 15/03/2014 18:07



c'est le but du film de faire un peu peur ... Je rigole. Je comprends ton appréhension vis-à-vis du film, car le
cinéma français n'est vraiment pas doué dans ce genre ... mais ne m'attendant à pas grand chose en allant à la projection, surtout après n'avoir pas trop adhéré à La Horde, premier film en co
réalisation de Benjamin Rocher, j'avoue que j'en suis ressorti plutôt impressionné et satisfait. Par contre, je n'ai pas vu la seconde mi temps qui s'annonce un peu plus gore ...



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents