Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog du cinema d' Olivier H

Le blog du cinema d' Olivier H

Blog spécialisé sur les Festivals Internationaux de Films Fantastiques comme Fantastic'Arts, FantasPorto, BIFFF, AIFFF, Mauvais Genre, Cannes, NIFFF, Fantasia, PiFan, Deauville, L'Etrange Festival, FEFFS, La Samain, Trieste, Razor Reel, Les Utopiales, PIFFF ...


Critique du film Drive de Nicolas Winding-Refn

Publié par lecinemadolivierh sur 30 Juin 2013, 19:06pm

Catégories : #cinema

Bonjour,

 

Voici ma critique du film DRIVE de Nicolas Winding-Refn (Trilogie Pusher) :

(Sortie en 2011)

Genre :thriller

Sujet : faut pas faire chier un blondinet se baladant avec un scorpion brodé sur sa veste blanche au risque et péril de voir ses plans contrariés. Tel est la morale de ce film, s’il y en a une. Se faisant exploité par son employeur dans un garage, blondinet a une activité en parallèle : conduire des malfrats sur le lieu de l’action et les attendre cinq minutes. Pas une seconde de plus ! Tout allait bien dans le quotidien de ce blondinet jusqu’au jour où il tombe sous le charme de sa voisine, dont le mari et père de son enfant est en cure de musculation dans une prison. Lorsque le lascar sort de prison, il a une ardoise à payer pour sa protection en prison. Ben oui, faut pas trop compter sur les matons pour sa protection en taule. Blondinet, en faveur de la sécurité de sa charmante voisine et de son fils, s’embarque dans un coup pour que cette famille puisse être tranquille et effacer toutes les ardoises.

Mais, voilà, le plan est une embuscade et le père y laisse sa peau. Le film va laisser son côté lent avec peu de dialogue pour partir dans des scènes assez violentes, comme celle de la tête piétinée dans l’ascenseur. Scène pivot du film, même s’il y a déjà eu la scène de la chambre d’hôtel qui fait basculer l’histoire.

Lors de sa sortie en salle, j’en suis ressorti avec un très bon avis. Une bonne claque ! L’ayant re visionné dernièrement, le film a perdu de sa densité. Connaissant ce qui va se passer, le film perd son accroche, mais reste tout de même un bon film avec une bande originale sublime (Le titre Nightcall de Kavinsky entre autre). C’est la force du film qui n’a pas beaucoup de dialogue.

Nicolas Winding Refn indique que la première partie du film est un peu comme des préliminaires et qu’une fois la scène du baiser dans l’ascenseur passé, on passe à l’acte sexuel. En exagérant un peu, cela revient à dire que les préliminaires c’est chiant et l’acte sexuel violent !

Drive a reçu le Prix de la mise en scène au Festival de Cannes 2011, ainsi que de nombreux Prix dans d’autres Festivals dont les Prix de Meilleur film, Meilleure photographie, Meilleur acteur dans un second rôle (Albert Brooks).

Drive a permis de monter la côte de popularité de Ryan Gosling, ainsi que celle de Carey Mulligan.

Au niveau des seconds rôles, Ron Perlman est magnifique en mafieux.

Ma note : 8/10.

 

Olivier H

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents