Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog du cinema d' Olivier H

Le blog du cinema d' Olivier H

Blog spécialisé sur les Festivals Internationaux de Films Fantastiques comme Fantastic'Arts, FantasPorto, BIFFF, AIFFF, Mauvais Genre, Cannes, NIFFF, Fantasia, PiFan, Deauville, L'Etrange Festival, FEFFS, La Samain, Trieste, Razor Reel, Les Utopiales, PIFFF ...


BIFFF 2014 : critique de HALLEY de Sebastian Hofmann (Mexique)

Publié par lecinemadolivierh sur 21 Avril 2014, 15:20pm

Catégories : #Fantastique

BIFFF 2014 : critique de HALLEY de Sebastian Hofmann (Mexique)

(Présenté en compétition dans la catégorie 7ème Orbite )

 

Genre : fantastique

 

Sujet : la vie n’est pas facile quand on a des pustules sur tout le corps et que notre peau est infectée d’asticots. On chlingue grave et on n’a pas beaucoup d’ami. Beto (Alberto Trujillo) est l’un d’entre eux, un genre de mort qui est encore vivant. Beto travaille dans un club de remise en forme Honey, où tous les adhérents prennent soin de leurs images et de leurs magnifiques corps bien musclés. Béto, lui essaie de survivre. Les escargots arrivent même à le dépasser, tellement il traîne du pied lorsqu'il va bosser ! Il va signaler à sa chef, Silvia, qu'il va démissionner pour raison d'une grave maladie. Mais Silvia n'est pas du même avis ...

 

Halley a remporté une Mention Spéciale pour une Première Œuvre à Fantasia 2013 (Montréal).

 

Il y a une putain d’ambiance dans ce film où l’acteur principal, Alberto Trujillo joue à merveille son rôle. La photographie bleutée ajoute une touche à cette ambiance un peu glauque. Une ambiance comparable à celle de l’Antiviral de Brandon Cronenberg.

 

Note IMDB : 5,8/10 pour 241 votes des internautes. Moyen.

 

Ma note :  5/10. J’ai été déçu par ce film dont j’en attendais peut être un peu beaucoup pour un premier film. La réalisation de Sebastian Hofmann est plutôt bien réussie, par contre, je me suis fait littéralement chié dessus ! Halley ressemble aux films chinois pour son rythme lent. On ne comprend pas très bien où le réalisateur veut en venir. Halley, comme la comète du même nom, est passé et il est loin derrière nous … Halley, si on allait voir un autre film ?

  

Olivier H.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents