Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog du cinema d' Olivier H

Le blog du cinema d' Olivier H

Blog spécialisé sur les Festivals Internationaux de Films Fantastiques comme Fantastic'Arts, FantasPorto, BIFFF, AIFFF, Mauvais Genre, Cannes, NIFFF, Fantasia, PiFan, Deauville, L'Etrange Festival, FEFFS, La Samain, Trieste, Razor Reel, Les Utopiales, PIFFF ...


JUKAI : LA FORÊT DES SUICIDES (aka Jukai Mura) de Takashi Shimizu (Japon)

Publié par lecinemadolivierh sur 6 Mars 2022, 16:24pm

Catégories : #Jukai: la forêt des suicides, #Trilogie légendes urbaines japonaises, #The Jokers, #The Bookmakers, #Mensch Agency, #Takashi Shimizu, #J-Horror

JUKAI : LA FORÊT DES SUICIDES (aka Jukai Mura) de Takashi Shimizu (Japon)

JUKAI : LA FORÊT DES SUICIDES (aka Jukai Mura) de Takashi Shimizu (Japon)

117 minutes – thriller horrifique

Avec Yumi Adachi, Hideko Hara, Fûju Kamio

Sortie en Vod, Dvd / Blu ray le 16 mars 2022.

Distributeur : The Jokers / The Bookmakers

 

Synopsis : Deux sœurs, Hibiki et Naki, bravent l’interdit et décident de rentrer dans la forêt de Jukaï. Elles découvrent que de nombreuses personnes disparues dans la région ont été retrouvées à l’intérieur de ces bois et aux alentours. Sont-elles venues de leur propre gré ou est-ce qu'un pouvoir spirituel maléfique les a attirés dans ce lieu ? Le seul indice est une boîte mystérieuse, qui, depuis qu’elle a été touchée par Hibiki et Naki, provoque une nouvelle spirale d’accidents et de morts dans le village…

 

JUKAI ou AOKIGAHARA est connue au Japon pour être une véritable forêt où un nombre étrange de personnes sont venues mettre fin à leurs jours… Elle alimente et nourrit, malgré son côté tragique, des histoires et mythes en tous genres. Vous trouverez de nombreuses vidéos à ce sujet sur Youtube.

 

Jukai : la forêt des suicides est le second opus d’une trilogie annoncée et réalisée par le japonais Takashi Shimizu, connu pour Ju-On et The Grudge (Remake américain de Ju-On). Le thème de cette trilogie étant les légendes urbaines japonaises. Un thème alléchant, surtout que le premier opus, Inunaki, le village oublié était de bonne augure parsemée de scènes flippantes malgré un rythme assez lent (voir critique plus bas). Le Japon étant connu comme une contrée propice aux apparitions de fantômes et autres âmes en perdition.

Comme le précédent film Inunaki, Jukai fut présenté au Festival International du Film Fantastique de Gérardmer où il y a quelques années, le réalisateur Takashi Shimizu était venu pour un hommage. De quoi alimenter mon impatience à voir ce second volet …

Dans le bonus de l’édition Blu Ray, on apprend que Takashi a à cœur de parler des légendes de son pays et de les faire découvrir au monde entier à travers son cinéma horrifique. Ici, il est question d’une forêt Aokigahara au pied du mont Fuji, où des oubliés de la société viennent se suicider par pendaison dans un silence total. Le pitch de Jukai est très ressemblant avec celui d’Inunaki où il était question d’un village enseveli sous un lac suite à la construction d’un barrage hydraulique. Ici, c’est une forêt qui a poussée au-dessus d’un lac enseveli. On pourrait penser que c’est le même endroit …Jukai n’est pas le premier film sur cette forêt propice aux suicides (Nos souvenirs de Gus Van Sant et The Forest de Jason Zada)

La comparaison avec Inunaki s’arrête là malheureusement … Jukai est un cran en dessous. Enfin, cela dépend des points de vue de chacun. En faisant des recherches sur internet, j’ai pu remarquer que les cinéphiles n’ayant pas trop apprécié le premier volet, préféraient ce second opus et vice versa. Il en faut pour tous les goûts. Dans Jukai, il y a beaucoup moins de scènes dites flippantes que dans Inunaki. Les deux films sont assez lents et sont proches des deux heures de film. La particularité dans Jukai est que le réalisateur japonais, probablement conseillé par les producteurs du film, a voulu attirer un public assez jeune, accro à internet et à toutes ces vidéos publiées par exemple par des Youtubers avec leurs « followers » en faisant des « live streaming » (Vidéo en directe avec possibilité de commenter).

J’ai trouvé l’exercice sans intérêt malheureusement … un peu comme Host de Rob Savage présenté l’année précédente à Gérardmer.

D’ailleurs à ce titre, le bonus sur le DVD/Blu-ray est réalisé par le youtuber Azz L’épouvantail qui interview Takashi Shimizu. Le bonus est vraiment intéressant pour en savoir un peu plus sur le film. Dommage, qu’il n’y ait pas l’intégralité de l’interview. Pour les plus curieux, il faudra se connecter sur le compte du youtuber pour poursuivre l’interview. (Belle promo du coup).

Je pense que Jukai est fait pour ceux qui ont apprécié des films comme Host cité plus haut. Pour les autres, la chantilly risque de ne pas prendre.

Allez, on attend un troisième volet digne de ce nom. Takashi, on veut des scènes horrifiques basées sur des légendes urbaines avec de la sauce pop culture japonaise. La J-horror n’est pas mort !

Olivier H.

JUKAI : LA FORÊT DES SUICIDES (aka Jukai Mura) de Takashi Shimizu (Japon)
JUKAI : LA FORÊT DES SUICIDES (aka Jukai Mura) de Takashi Shimizu (Japon)
JUKAI : LA FORÊT DES SUICIDES (aka Jukai Mura) de Takashi Shimizu (Japon)
JUKAI : LA FORÊT DES SUICIDES (aka Jukai Mura) de Takashi Shimizu (Japon)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
rentrer dans la forêt
Répondre
W
Les autres personnes, comme vous le comprenez, ne tombent amoureuses que parce qu'elles ont entendu parler de l'amour.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents