Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog du cinema d' Olivier H

Le blog du cinema d' Olivier H

Blog spécialisé sur les Festivals Internationaux de Films Fantastiques comme Fantastic'Arts, FantasPorto, BIFFF, AIFFF, Mauvais Genre, Cannes, NIFFF, Fantasia, PiFan, Deauville, L'Etrange Festival, FEFFS, La Samain, Trieste, Razor Reel, Les Utopiales, PIFFF ...


THE INNOCENTS d'Eskil Vogt (Norvège / Suède / Danemark)

Publié par lecinemadolivierh sur 29 Janvier 2022, 15:14pm

Catégories : #The Innocents, #Eskil Vogt, #Rakel Lenora Fløttum, #Alva Brynsmo Ramstad, #Mina Yasmin Bremseth Asheim, #Sam Ashraf, #Kinovista, #Les Bookmakers, #Mensch Agency, #Fantastique

THE INNOCENTS d'Eskil Vogt (Norvège / Suède / Danemark)

THE INNOCENTS d'Eskil Vogt (Norvège, Suède, Danemark)

Date de sortie en salles : le 9 février 2022

Fantastique – 117 minutes

Avec Rakel Lenora Fløttum, Alva Brynsmo Ramstad, Mina Yasmin Bremseth Asheim, Sam Ashraf.

Distributeurs France : Kinovista (The Nightingale/Sputnik) / Les Bookmakers

 

Synopsis : Un été, quatre enfants se découvrent d’étonnants pouvoirs et jouent à tester leurs limites, loin du regard des adultes. Mais ce qui semblait être un jeu d’enfants, prend peu à peu une tournure inquiétante...

 

The Innocents est le second long-métrage du réalisateur norvégien Eskil Vogt dont Blind, son premier film donc, a remporté un succès assez franc dans les festivals (Sundance, NIFFF, BIFF …). Le réalisateur a fait ses armes à La Fémis et cela se voit (se ressent) dans The Innocents. J’ai toujours trouvé qu’à La Fémis, les réalisateurs imposent un certain rythme à leur film, ceci afin de mieux poser leur cadre.

The Innocents est un film qui prend son temps à se développer, à développer ses protagonistes, ici quatre innocents enfants qui vivent dans des immeubles au bord d’une forêt. Un couple avec ses deux filles vient de s’installer dans un appartement. L’aïeule est autiste. Elle ne parle pas, mais émet des cris. C’est son langage à elle. Sa petite sœur en profite pour faire quelques expériences méchantes comme la pincer assez fort ou encore lui mettre des trucs dans ses chaussures. Les deux autres enfants sont un garçon et une fille vivant chacun avec leur mère respective (Absence de la figure paternelle).

Le garçon a un don pour déplacer des objets, tandis qu’une fille a un don de télépathie …

Ils vont s’amuser avec leur don respectif jusqu’à arriver à un point de non-retour.

The Innocents, malgré son thème peu original, celui d’enfants avec des pouvoirs, est un film singulier, un film d’auteur, un film de genres qui marque. On peut penser au passage de l’enfance à l’adolescence, de l’état d’innocence à un degré de méchanceté plus fort (Acte de passage à l’âge adulte), avec son lot d’expériences de la vie. Ils vont jouer avec leurs pouvoirs.

On peut y avoir aussi des enfants laissés un peu à eux-mêmes. Et surtout que le collectif est plus fort que l’individualisme.

The Innocents montre ce qu’il a dans le ventre avec la fameuse scène avec le chat. Comme quoi la méchanceté est dans nos gênes et qu’elle ne demande qu’à être libérée. Validation avec les deux scènes suivantes sur le pont.

Le travail sur le sound-design est irréprochable. C’est l’un des points forts du film avec l’interprétation magistrale des quatre « petits » acteurs. Un grand bravo à l’actrice Alva Brynsmo Ramstad qui interprète l’enfant autiste. Les trois autres sont également formidables. Rakel Lenora Fløttum a le visage d’innocent par excellence. Et quand on gratte le vernis, on découvre des choses cachées pas très belles. Un grand bravo également pour le chef d’orchestre, Eskil Vogt qui signe là un grand film sur l’enfance et son lot d’expériences. Un film casse gueule qui au final casse la baraque !

 

« On a tendance à se souvenir de l’enfance avec nostalgie, comme si c’était une époque toujours heureuse, mais c’est également une époque effrayante où l’on fait face à l’inconnu ; on ignore alors tant de choses tout en ayant une imagination foisonnante. Ces sentiments sont réels, je n’ai jamais eu aussi peur que lorsque j’étais enfant. » Eskil Vogt.

Alors, êtes-vous prêt à chercher dans vos souvenirs les plus profonds, vos expériences d’enfance à la limite du bien et du mal ? Perso, traumatisé par le film La Mouche de David Cronenberg, j'ai fait quelques expériences interdites avec des mouches comme leur arracher ...

 

Récompenses dans les festivals :

Grand prix Canal+ à L’Etrange Festival 2021, grand prix et prix du public au FEFFS, prix du meilleur réalisateur au Fantastic Fest et sélection à Un Certain Regard au festival de Cannes ainsi qu’au festival de Gérardmer où il est actuellement en compétition.

 

2022 ne serait-elle pas l’année des films nordiques ? Après Lamb de Valdimar Jóhannsson, The Innocents, Hatching de Hanna Bergholm

Olivier H.

THE INNOCENTS d'Eskil Vogt (Norvège / Suède / Danemark)
THE INNOCENTS d'Eskil Vogt (Norvège / Suède / Danemark)
THE INNOCENTS d'Eskil Vogt (Norvège / Suède / Danemark)
THE INNOCENTS d'Eskil Vogt (Norvège / Suède / Danemark)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents