Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog du cinema d' Olivier H

Le blog du cinema d' Olivier H

Blog spécialisé sur les Festivals Internationaux de Films Fantastiques comme Fantastic'Arts, FantasPorto, BIFFF, AIFFF, Mauvais Genre, Cannes, NIFFF, Fantasia, PiFan, Deauville, L'Etrange Festival, FEFFS, La Samain, Trieste, Razor Reel, Les Utopiales, PIFFF ...


TEDDY de Ludovic et Zoran Boukherma

Publié par lecinemadolivierh sur 3 Avril 2021, 16:43pm

Catégories : #fantastique, #Teddy, #Ludovic Boukherma, #Zoran Boukherma, #Festival de Gérardmer, #Mensch Agency, #The Jokers Films

TEDDY de Ludovic et Zoran Boukherma

Teddy de Ludovic et Zoran Boukherma (France)

Sortie prévisionnelle en salles en France le 2 juin 2021

Genre : fantastique – horreur

Durée : 88 minutes

Avec Anthony Bajon, Christine Gautier et Noémie Lvovsky

Productions : Les Films Velvet, Baxter Films et The Jokers Films

Distributeur France : The Jokers Films

 

Pitch : Dans les Pyrénées, un loup attise la colère des villageois. Teddy, 19 ans, sans diplôme, vit avec son oncle adoptif et travaille dans un salon de massage. Sa petite amie Rebecca passe bientôt son bac, promise à un avenir radieux. Pour eux, c’est un été ordinaire qui s’annonce. Mais un soir de pleine lune, Teddy est griffé par une bête inconnue. Les semaines qui suivent, il est pris de curieuses pulsions animales…

 

Teddy est le second long-métrage réalisé par les frères Boukherma, dont leur premier film Willy 1er, sélectionné au Festival de Cannes en 2016, a remporté le grand prix au 1er Festival du Film Culte de Trouville, le Prix d'Ornano-Valenti au Festival de Deauville 2016 ainsi que les deux prix Amphore d'Or et Amphore du peuple au Festival du Film Grolandais de Toulouse 2016 !

Ces deux frangins (jumeaux) à l’instar des frères Coen, ou encore des frères/sœurs Wachowski, prennent le chemin de la gloire avec amour et beauté ! Un second long-métrage réalisé après un premier coup d’essai assez réussi, est surveillé de très près par les critiques, prêt à couler du sang d’encre.

Mais voilà, Teddy, à l’instar de Willy 1er , prend le chemin des festivals avec bonheur dans le pré avec une sélection officielle au Festival de Cannes 2020, le prix José Luis Guarner Critic's Award au prestigieux Festival de Sitges 2020, ainsi que le prix ex-aequo du jury et le prix du jury jeunes au Festival International du Film Fantastique de Gérardmer 2021.

 

Revenons à Teddy … mais comme son nom l’indique, ce n’est pas l’histoire d’un ourson ou du doudou de Mr Bean, mais bien une histoire de … loup-garou ! Oh yeah, un film français avec un loup-garou cela faisait trop longtemps !

Mais est-il si bon que ça Teddy ?

Teddy, est un film rural qui se passe dans un petit village où tout le monde se connait. La scène d’ouverture donne le ton au film. Un ton décalé et hilarant non sans rappeler celui du Ptit Quinquin ou de Coin-Coin de Bruno Dumont (Les frangins sont fans de Dumont …). Teddy est un jeune adulte à qui les études ne lui ont pas tapé dans l’œil et faute de ne pas avoir trouvé un job dans une restauration rapide, se retrouve à masser les pieds de la populasse. Mais Teddy s’accroche à son rêve : avoir sa maison à lui avec sa petite copine Rébecca. Il a même déjà planté des piquets dans un champ à l’endroit où il veut construire sa maison (un peu comme le font les gilets jaunes). Teddy n’est pas comme les autres, c’est certain … surtout lors d’une nuit de pleine lune où il va se faire mordre par la bête du coin.

 

La première partie du film surfe donc sur le côté rural, ambiance Ptit Quinquin, en prenant le temps qu’il faut, mais sans trop y abuser, pour présenter les protagonistes de l’histoire. Teddy et sa petite copine Rébecca, Pépin, l’oncle de Teddy et Ghislaine la patronne du salon de massage. Les acteurs sont vraiment touchants et empathiques. A commencer par Anthony Bajon dans le rôle de Teddy ou encore de l’excellent Ludovic Torrent dans le rôle de l’oncle.

Puis la seconde partie du film bascule dans le fantastique sans trop en montrer sur la bête. Deux films en un, à l’instar d’Une Nuit en Enfer de Robert Rodriguez.

 Alors oui, le film est réussi. On passe un bon moment et le format du film (88 minutes) est impeccable. Le rythme ainsi que la mise en scène sont limpides sans réel temps mort.

Teddy est une histoire de monstre (Le court-métrage Naissance du monstre est le projet d’origine du long-métrage), d’un mal aimé exclu qui se libère, se transforme … Le loup est-il bien réel ou est-ce une métaphore de l’état du jeune adulte ? « Teddy est-il un loup-garou ou croit-il qu’il en est un ? »

 

Bref tout est dit sur Teddy ou presque. C’est un très bon film fantastique français qu’il faut aller voir et soutenir. The Jokers a plus d’une balle dans son barillet (après avoir distribué Possessor de Brandon Cronenberg et prochainement La Nuée de Just Philippot).

Olivier H.

TEDDY de Ludovic et Zoran Boukherma
TEDDY de Ludovic et Zoran Boukherma
TEDDY de Ludovic et Zoran Boukherma
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents