Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog du cinema d' Olivier H

Le blog du cinema d' Olivier H

Blog spécialisé sur les Festivals Internationaux de Films Fantastiques comme Fantastic'Arts, FantasPorto, BIFFF, AIFFF, Mauvais Genre, Cannes, NIFFF, Fantasia, PiFan, Deauville, L'Etrange Festival, FEFFS, La Samain, Trieste, Razor Reel, Les Utopiales, PIFFF ...


RELIC de Natalie Erika James

Publié par lecinemadolivierh sur 5 Décembre 2020, 14:04pm

Catégories : #horreur, #fantastique, #films de genres, #relic, #sundance, #etrange festival, #sitges, #Natalie Erika James

RELIC de Natalie Erika James
RELIC de Natalie Erika James avec Emily Mortimer,, Robyn Nevin, Bella Heathcote
Durée: 1h29
Genre: horreur - drame psychologique
Sortie en salles en France le 7 octobre 2020
Distributeur : Starinvest Films
 
 
Synopsis : Lorsque Edna, la matriarche et veuve de la famille, disparaît, sa fille Kay et sa petite-fille Sam se rendent dans leur maison familiale isolée pour la retrouver. Peu après le retour de Edna, et alors que son comportement devient de plus en plus instable et troublant, les deux femmes commencent à sentir une présence insidieuse dans la maison. Edna refuse de dire où elle était, mais le sait-elle vraiment ?
 
Dans le jeu des sept familles, je voudrais la mère ... la fille ... la grand-mère ... le grand-père .... perdu !
Toi spectateur tu vas entrer dans la vie crépusculaire de Edna, interprétée magnifiquement par Robyn Nevin (Quel charisme !).
La disparition de grand ma Edna va-t'elle resserrer les liens familiaux ? Voilà tout un paradoxe n'est-ce pas ?
 
Relic est un film atmosphérique et anxiogène. C'est un huis clos qui se passe dans la maison d'Edna, délabrée et laissée à l'abandon à l'image de sa propriétaire. C'est donc un film lent et psychologique sur la famille, l'abandon de personnes âgées, de la maladie d'Alzheimer ou encore la démence.
Le spectateur va suivre la dégradation mentale et physique d'Edna ... et c'est là où l'horreur et le fantastique deviennent le vecteur du film. La dernière demi-heure est la plus réussie avec une bonne scène d'horreur dans les méandres de la maison faisant penser à la J-Horror (la réalisatrice, dont c'est ici son premier long-métrage, ne cache pas son amour pour les films d'horreur asiatiques).
 
Le film laisse plusieurs interprétations sans vraiment en valider une, laissant le spectateur se faire sa propre idée. Soit de prendre littéralement le film comme il est dévoilé, soit en y ajoutant un brin de psychologie en se disant que la maison est une métaphore de l'inconscient où sont refoulées toutes les mauvaises choses que l'on ne veut pas dévoiler au grand jour et qui .... un jour resurgissent monstrueusement d'un placard pourtant bien gardé fermé à double tours ... Et quand les monstres sortent, le chaos arrive.
 
Comme évoqué plus haut, l'actrice Robyn Nevin est superbe. Elle porte bien le film et il n'est pas difficile pour le spectateur d'éprouver un sentiment d'empathie envers son personnage Edna ...
Au final, Relic est un film de genres qu'il faut savoir apprécier en se laissant bercer par son rythme certes lent. Sa digestion peut paraître laborieuse, était-ce bon ou un peu fade ?

 

Le film a été présenté à Sundance Film Festival, à L'Etrange Festival , ainsi qu'à Sitges !

Olivier H.
RELIC de Natalie Erika James
RELIC de Natalie Erika James
RELIC de Natalie Erika James
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents