Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog du cinema d' Olivier H

Le blog du cinema d' Olivier H

Blog spécialisé sur les Festivals Internationaux de Films Fantastiques comme Fantastic'Arts, FantasPorto, BIFFF, AIFFF, Mauvais Genre, Cannes, NIFFF, Fantasia, PiFan, Deauville, L'Etrange Festival, FEFFS, La Samain, Trieste, Razor Reel, Les Utopiales, PIFFF ...


PIFFF 2017 (Hors compétition) - critique du long-métrage A GHOST STORY de David Lowery (Etats-Unis)

Publié par lecinemadolivierh sur 12 Décembre 2017, 21:06pm

Catégories : #PIFFF 2017, #Paris International Fantastic Film Festival, #A Ghost Story, #David Lowery, #Casey Affleck, #Rooney Mara, #Universal Pictures France, #Sundance 2017, #Deauville 2017, #Critique Film, #Festival

PIFFF 2017 (Hors compétition) - critique du long-métrage A GHOST STORY de David Lowery (Etats-Unis)

PIFFF 2017 (Hors compétition) : Critique du long-métrage A GHOST STORY de David Lowery (Etats-Unis) :

Date de sortie en salles : 20 décembre 2017

Durée : 93 minutes

Genre : drame fantastique

 

Synopsis : Tué dans un accident de voiture, un homme vient hanter son ancien domicile et observe le douloureux quotidien de son ancienne compagne. Le début d’un voyage initiatique qui lui permet de réévaluer son existence...

 

 

A Ghost Story est le troisième long-métrage du réalisateur américain David Lowery.

A Ghost Story est produit par Adam Donaghey, Toby Halbrooks et James M. Johnston.

Sociétés de production : Sailor Bear, Zero Trans Fat Productions et Ideaman Studios.

Budget : environ 100 000 dollars.

Distributeur France : Universal Pictures France.

Note IMDB : 6,9/10 sur 19 433 notes.

Petites anecdotes : le réalisateur David Lowery interprète le fantôme voisin. Les deux acteurs Casey Affleck et Rooney Mara avaient déjà collaboré ensemble dans le premier long du réalisateur : Les Amants du Texas.

 

En Festivals :

Prix de la critique, prix du jury et prix révélation au Festival de Deauville 2017 (France), prix AQCC au Festival Fantasia 2017 (Canada), ainsi que le prix de la meilleure photographie et prix carnet Jove Jury du meilleur long-métrage au Festival de Sitges 2017.

 

 

Avis : A Ghost Story est-il un remake de Ghost de Jerry Zucker avec un Casey Affleck dans le rôle interprété par Patrick Swayze ? Houlà, j’entends des voix s’élever … Oui, j’y vais peut-être un peu fort, mais les deux films n’en sont pas très différent. Le thème en commun étant l’amour après la mort. A Ghost Story est un film indépendant à très petit budget qui montre qu’un scénario bien écrit n’a pas forcément besoin de millions de dollars pour plaire au public. Le film était taillé sur mesure pour la compétition à la Palme d’Or, mais les sélectionneurs du Festival de Cannes en ont décidé autrement (Peut-être parce qu’il n’était pas une première mondiale suite à son passage au Festival de Sundance ?). Le problème de A Ghost Story est qu’il est lent, très lent, à l’image du film Oncle Boonmee, Celui qui se souvient de ses vies antérieures de Apichatpong Weerasethakul, qui est l’une de ses sources d’inspiration du réalisateur David Lowery. (La scène où l’on voit l’actrice Rooney Mara manger une tarte est affreusement longue et tout cela en sachant comment la scène allait se terminer : à gerber dans les toilettes !) Au final, le film qui dure seulement 93 minutes semble durer 180 minutes ! Heureusement pour moi, les fauteuils du Max Linder Panorama sont confortables. L’ensemble est hypnotique, à la limite du soporifique malgré quelques bonnes idées qui au final ne prennent pas le dessus sur ce voyage temporel interminable. Le film aborde différents sujets intéressants, comme celui qui est de savoir ce que nous laissons derrière nous. Mais à quelle échelle ? Celui de la Terre, de l'Univers ? Le monologue d’un type pendant une soirée est très bien mise en scène et la scène en est accrocheuse. Le problème, c’est qu’à ce moment, on piquait déjà un peu du nez … Quoique nous réalisions, nous disparaitrons un jour avec tous ce que l’on a pu faire. Houlà, la déprime ! Bon après tout, A Ghost Story a beaucoup plu au dernier Festival de Deauville en empochant trois prix.

 

Note : 6,5/10. A Ghost Story est un film mélancolique et expérimental qui provoque des avis partagés. C’est un exercice de style sensoriel. Pour ma part, il est trop beau et gentil pour pleinement me satisfaire. Les sons, la musique de Daniel Hart, ainsi que la photographie d’Andrew Droz Palermo sont superbes, les acteurs également, mais le tout m’est complètement antipathique ! A Ghost Movie ?

Mad Olive

PIFFF 2017 (Hors compétition) - critique du long-métrage A GHOST STORY de David Lowery (Etats-Unis)
PIFFF 2017 (Hors compétition) - critique du long-métrage A GHOST STORY de David Lowery (Etats-Unis)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents