Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog du cinema d' Olivier H

Le blog du cinema d' Olivier H

Blog spécialisé sur les Festivals Internationaux de Films Fantastiques comme Fantastic'Arts, FantasPorto, BIFFF, AIFFF, Mauvais Genre, Cannes, NIFFF, Fantasia, PiFan, Deauville, L'Etrange Festival, FEFFS, La Samain, Trieste, Razor Reel, Les Utopiales, PIFFF ...


L'ETRANGE FESTIVAL 2017 : SWEET VIRGINIA de Jamie M.Dagg (Etats-Unis)

Publié par lecinemadolivierh sur 17 Septembre 2017, 15:26pm

Catégories : #L'Etrange Festival, #Sweet Virginia, #Jamie M.Dagg, #Jon Bernthal, #thriller, #Autamotik Entertainment, #Exhibit, #XYZ Films, #Oddfellows Entertainment, #Christopher Abbott, #Rosemarie DeWitt, #Imogen Poots, #Deauville

L'ETRANGE FESTIVAL 2017 : SWEET VIRGINIA de Jamie M.Dagg (Etats-Unis)

L’ETRANGE FESTIVAL 2017 : SWEET VIRGINIA de Jamie M.Dagg (Etats-Unis) :

Hors compétition, en présence du réalisateur et de l'acteur Christopher Abbott

Année : 2017

Durée : 95 minutes

Genre : thriller

 

Synopsis : Dans un petit village perdu au milieu de l’Alaska, un criminel s’introduit dans un bar dans lequel trois habitués jouent au poker. Il descend tout le monde et s’enfuit avec un maigre butin. Dans sa fuite, il va rencontrer Sam (Jon Bernthal) un ancien champion de rodéo …

 

 

Sweet Virginia est le second long-métrage du réalisateur Jamie M. Dagg (River).

Sweet Virginia est produit par Brian Kavanaugh-Jones, Chris Ferguson, Fernando Loureiro et Robert Vasconcellos.

Sociétés de production : Automatik Entertainment, Exhibit, Oddfellows Entertainment et XYZ Films.

Le film n’a pas de distributeur France pour le moment.

Note IMDB : 7,3/10 sur 63 votes. Une assez bonne note dans l’ensemble.

Petite anecdote : le village où a été réalisé le film est celui où a été réalisé un autre film, Rambo de Ted Kotcheff.

En festivals :

Sweet Virginia a été en compétition officielle au Festival de Deauville 2017.

 

 

Avis : L’arrivée d’Elwood (Christopher Abbott) dans un bar va perturber la vie tranquille de quelques habitants d’un village paisible. Alors que le personnel lui indique que le bar restaurant est fermé (il est proche de minuit), Elwood pète un plomb et flingue tout le monde. Le spectateur apprendra par la suite qu’il avait un contrat à exécuter. Sweet Virginia est un mélange de Fargo des frères Coen ou encore de Killer Joe de William Friedkin sur forme de Dallas. Sam ayant une liaison avec Bernadette (Rosemarie DeWitt) qui vient de devenir veuve suite à l’attaque meurtrière dans le bar.

 

Il est dommage que l’intrigue du film soit dévoilée trop tôt rendant le film trop « sweet » et long, à la limite de l’ennuie. Sur papier, la durée du film est de 95 minutes, alors qu’à l’écran, on a l’impression que le film dure trois heures ! Il ne se passe pas grand-chose une fois la première demi-heure passée.

Fort d’un casting quatre étoiles avec Jon Bernthal (The Walking Dead, Le Loup de Wall Street, Sicario et Wind River…), Christopher Abbott (It Comes at Night), Rosemarie DeWitt (Mad Men, La La Land, …) ainsi que Imogen Poots (28 Semaines Plus Tard, Jane Eyre, Green Room, …), la mise en scène est trop molle pour que le spectateur adhère aux personnages.

 

Note : 4/10. Pour ma part, Sweet Virginia ne décolle pas, malgré un début du film prometteur et son casting de prestige. Les personnages ne sont pas assez développés, peut-être est-ce voulu, mais il aurait été bien de développer les personnages de Sam (Que s’est-il passé avec sa femme et sa fille ?) et d’Elwood, ainsi que de Lila qui est à l’origine du contrat. Sweet Viriginia a un scénario trop linéaire et trop politiquement correct. A consommer avec modération sous risque de s’ennuyer.

Olivier H.

Elwood et Sam dans un diner ennuyeux

Elwood et Sam dans un diner ennuyeux

Ah, un peu d'action !

Ah, un peu d'action !

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents