Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog du cinema d' Olivier H

Le blog du cinema d' Olivier H

Blog spécialisé sur les Festivals Internationaux de Films Fantastiques comme Fantastic'Arts, FantasPorto, BIFFF, AIFFF, Mauvais Genre, Cannes, NIFFF, Fantasia, PiFan, Deauville, L'Etrange Festival, FEFFS, La Samain, Trieste, Razor Reel, Les Utopiales, PIFFF ...


Critique du long-métrage MA LOUTE de Bruno Dumont (France)

Publié par lecinemadolivierh sur 18 Août 2017, 16:57pm

Catégories : #Critique Film, #Ma Loute, #Bruno Dumont, #3B Productions, #Didier Desprès, #Cyril Rigaux, #Brandon Lavieville, #Raph, #Fabrice Luchini, #Arte France Cinéma, #Memento Films Distribution, #Cannes 2016, #Burlesque, #César

Critique du long-métrage MA LOUTE de Bruno Dumont (France)

Critique du long-métrage MA LOUTE de Bruno Dumont (France) :

Date de sortie : 13 mai 2016

Durée : 1 heure 58 minutes

Genre : burlesque dramatique

 

Synopsis : Eté 1910, Baie de la Slack dans le Nord de la France. De mystérieuses disparitions mettent en émoi la région. L’improbable inspecteur Machin (Didier Desprès) et son sagace Malfoy (Cyril Rigaux) (mal)mènent l’enquête. Ils se retrouvent bien malgré eux, au cœur d’une étrange et dévorante histoire d’amour entre Ma Loute (Brandon Lavieville), fils ainé d’une famille de pêcheurs aux mœurs bien particulières et Billie (Raph) de la famille Van Peteghem, riches bourgeois lillois décadents …

 

 

Par le réalisateur de Camille Claudel et de l’excellente mini-série P’tit Quinquin.

Ma Loute est produit par Jean Brehat, Rachid Bouchareb et Muriel Merlin.

Société de production : 3B Productions, en co-production avec Twenty Twenty Vision Filmproduction, Pallas Film, Arte France Cinéma.

Distributeur France : Memento Films Distribution.

Note IMDB : 6,1/10 sur 2 322 votes. Une note assez moyenne dans l’ensemble.

Ma Loute a été nommé neuf fois aux César 2017, dont ceux du meilleur film, du meilleur réalisateur et du meilleur acteur, mais en repart bredouille (Trop bon pour être récompensé !).

Le film a été en compétition officielle au festival de Cannes 2016 et a remporté le prix or au festival du film européen de Séville en 2016.

 

Petite anecdote : l’histoire du film est inspirée de cartes postales anciennes dont certaines montraient des passeurs de la baie de Slack. Des gens qui faisaient traverser les bourgeois d’une rive à l’autre au début du XXème siècle.

 

Avis : Quelle belle surprise de voir Ma Loute en compétition officielle au festival de Cannes 2016. Non pas que le film n’ait pas sa place dans le festival, tout au contraire, mais de voir ce genre représenté à notre époque, c’est comme si un film de Jacques Tati était en compétition de nos jours … Chapeau bas au sélectionneur de Ma Loute. (Le film est reparti avec un prix pour sa musique).

 

Ma Loute est un film burlesque qui tire sur le grotesque tout à l’image de l’inspecteur Machin et de son acolyte Malfoy, qui ne sont pas sans rappeler le duo comique Laurel et Hardy. Le réalisateur français, originaire du Nord de la France, Bruno Dumont a repris l’esprit des chutes qui représentent le mieux le burlesque. Pendant tout le film, le spectateur s’en donne à cœur joie de voir l’inspecteur Machin se tortiller dans tous les sens afin de recueillir un indice dans l’affaire des disparitions qui les dépasse. L’acteur non professionnel, Didier Desprès est formidable dans le rôle de Machin. C’est un véritable poids lourd.

 

L’autre bonne surprise du film est l’interprétation, pour ne pas citer performance, de l’acteur Fabrice Luchini dans le rôle d’André Van Peteghem. J’avoue ne pas être un fan de l’acteur, mais là, je suis bluffé ! Chapeau bas monsieur Luchini. C’est un rôle où la gestuelle a son importance, les mimiques également. Cerise sur le gâteau, l’accent Lillois emprunté ("C'est vaseuuuuux à la baiiiiie!"). C’est à la limite du méconnaissable et Bruno Dumont a réalisé une bonne direction d’acteur en faisant jouer Luchini un rôle inédit à ceux qu’il a pu faire dans le passé. C’était un pari assez fou de la part de l’acteur, ainsi que du réalisateur, mais qui au final s’avère très réussi et original ! A ses côtés, le jeune Raph qui interprète Billie, un personnage complexe au passé inquiétant est impressionnant. Il interprète un personnage, à la limite de la schizophrénie, du doublement de la personnalité. Son compagnon de jeu, Brandon Lavieville qui campe Ma Loute est également très bon. Bref, le jeu des acteurs (professionnels et non professionnels) est excellent et c’est l’une des réussites du film.

 

L’esprit absurde de Ma Loute rejoint celui de son petit grand frère P’Tit Quinquin, la mini-série complètement déjantée de Bruno Dumont. L’univers loufoque et barré, qu’il développe depuis P’Tit Quinquin est très bon. C’est du divertissement avec en fond une certaine satire du Nord de la France, mais aussi des enquêtes de polices, ainsi que des classes sociales, ce qui peut être mal perçu de la part d’un certain public.

 

 

Note : 8/10. Ma Loute est un film à classé dans les rayons du cinéma burlesque, voir grotesque, qui fait un bien fou. Le film est à savourer, voir dévorer. C’est un régal ! Depuis, Bruno Dumont a déjà terminé son nouveau long-métrage musical qui s’intitule Jeannette, l’Enfance de Jeanne d’Arc. En juin dernier, Jeannette, l’Enfance de Jeanne d’Arc a remporté le prix du film culte 2017 au festival de Trouville. Il sera prochainement diffusé sur Arte. Ah oui, Bruno Dumont tourne actuellement (été 2017) la suite au P’Tit Quinquin, la mini-série Coin Coin et les Z’Inhumains produit par Arte !

Olivier H.

La famille Van Peteghem

La famille Van Peteghem

Ma Loute (Brandon Lavieville)

Ma Loute (Brandon Lavieville)

Ma Loute et Billie (Raph) avec Machin et Malfoy !

Ma Loute et Billie (Raph) avec Machin et Malfoy !

L'excellent inspecteur Machin (Didier Desprès)

L'excellent inspecteur Machin (Didier Desprès)

Critique du long-métrage MA LOUTE de Bruno Dumont (France)

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents