Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog du cinema d' Olivier H

Le blog du cinema d' Olivier H

Blog spécialisé sur les Festivals Internationaux de Films Fantastiques comme Fantastic'Arts, FantasPorto, BIFFF, AIFFF, Mauvais Genre, Cannes, NIFFF, Fantasia, PiFan, Deauville, L'Etrange Festival, FEFFS, La Samain, Trieste, Razor Reel, Les Utopiales, PIFFF ...


Critique du long-métrage LE CAIRE CONFIDENTIEL de Tarik Saleh (Suède / Danemark / Allemagne / France)

Publié par lecinemadolivierh sur 6 Août 2017, 07:41am

Catégories : #Critique Film, #Le Caire Confidentiel, #Tarik Saleh, #Sundance 2017, #Beaune 2017, #Fares Fares, #Atmo Production, #Final Cut for Real, #Memento Films

Critique du long-métrage LE CAIRE CONFIDENTIEL de Tarik Saleh (Suède / Danemark / Allemagne / France)

Critique du long-métrage LE CAIRE CONFIDENTIEL (The Nile Hilton Incident) de Tarik Saleh (Suède / Danemark / Allemagne / France) :

Date de sortie : 5 juillet 2017

Durée : 110 minutes

Genre : polar

 

Synopsis : Le Caire, janvier 2011, quelques jours avant le début de la révolution. Une jeune chanteuse est assassinée dans une chambre d’un des grands hôtels de la ville. Noureddine (Fares Fares), inspecteur revêche chargé de l’enquête, réalise au fil de ses investigations que les coupables pourraient bien être liés à la garde rapprochée du président Moubarak.

 

 

Le Caire Confidentiel est produit par Kristina Aberg, Fares Fares, Jon Wigfield et Alex Corven Caronia.

Sociétés de production : Atmo Production, Final Cut for Real, Ostlicht Filmproduktion.

Budget estimé : 4 millions de dollars.

Distributeur France : Memento Films

Note IMDB : 7,2/10 sur 326 votes. Une bonne note dans l’ensemble.

 

Le Caire Confidentiel en Festivals :

Le film a remporté le Grand Prix au Festival de Sundance, ainsi qu’au Festival de Beaune 2017.

 

Avis : Le Caire Confidentiel bénéficie d’une bonne notoriété avec ses deux grands prix en festivals (Sundance et Beaune 2017). De ce fait, je m’attendais à un grand film … mais malheureusement, j’ai mis la barre un peu haute, même si le film est intéressant. Le Caire Confidentiel est un bon polar, sombre et poisseux dans les veines d’un Ugly d’Anurag Kashyap. Mais sans arriver à son niveau d’excellence ! En effet, le film est long en insistant bien sur la corruption qui règne dans le pays (Egypte), en pleine pré-révolution (printemps arabe). Tout le monde est corrompu jusqu’à la moelle et cela semble normal. L’inverse serait louche et vu comme un cancer dans la société. Le personnage principal, Nourredine est un flic corrompu jusqu’au jour où son père lui fait la remarque que l’argent, qu’il a, est de l’argent volé. A partir de ce moment clé, Nourredine va chercher la voie de la rédemption. Mais est-ce que ce n’est pas trop tard ? On le voit clope sur clope, tel un homme qui se consume de l’intérieur, à l’image de son pays en mal. Il prend des pilules le soir, pour se vider la tête. Est-ce pour enlever toutes ces images sombres qu’il a  en tête ou bien est-ce pour oublier qu’il est corrompu ? Le Caire Confidentiel est inspiré d’un fait réel (Des hommes d’états ont été soupçonné dans le meurtre d’une chanteuse). Le scénariste a eu la bonne idée de placer cette histoire quelques jours avant la révolution qui  a frappé le pays en 2011. La photographie de Pierre Aïm est belle. Les acteurs secondaires, Slimane Dazi, qui interprète le tueur, et Hania Amar (Gina) sont bons. Le premier est glacial, tandis que la seconde apporte son charme au film.

 

Note : 7/10. Le Caire Confidentiel est un bon polar politique sur fond de corruption. Certes, il est un peu long, mais dans l’ensemble il se regarde bien. Le film montre une société qui suffoque, qui n’en peut plus et qui se révolte face à un système proche d’un totalitarisme. Le trop grand écart entre les pauvres (Le peuple) et les riches (le gouvernement) est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. L’histoire nous a montré par la suite d’autres pays dans ce même cas de figure …

Olivier H.

Critique du long-métrage LE CAIRE CONFIDENTIEL de Tarik Saleh (Suède / Danemark / Allemagne / France)
Nourredine (Fares Fares)

Nourredine (Fares Fares)

le "méchant" (Slimane Dazi)

le "méchant" (Slimane Dazi)

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents