Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog du cinema d' Olivier H

Le blog du cinema d' Olivier H

Blog spécialisé sur les Festivals Internationaux de Films Fantastiques comme Fantastic'Arts, FantasPorto, BIFFF, AIFFF, Mauvais Genre, Cannes, NIFFF, Fantasia, PiFan, Deauville, L'Etrange Festival, FEFFS, La Samain, Trieste, Razor Reel, Les Utopiales, PIFFF ...


Critique de la série BREAKING BAD, saison III, créée par Vince Gilligan (Etats-Unis)

Publié par lecinemadolivierh sur 2 Août 2017, 18:06pm

Catégories : #critique série, #série, #Breaking Bad III, #Vince Gilligan, #Bryan Cranston, #Aaron Paul, #DEan Norris, #Giancarlo Esposito, #Anna Gunn, #Sony Pictures Television, #Arte, #Orange Cinemax

Critique de la série BREAKING BAD, saison III, créée par Vince Gilligan (Etats-Unis)

Critique de la série BREAKING BAD saison III créée par Vince Gilligan (Etats-Unis) :

Année : 2010

Genre : thriller dramatique

 

Synopsis : Skyler (Anna Gunn), qui vient d'apprendre que son mari Walter White (Bryan Cranston) menait une double vie, ne tarde pas à deviner qu'il trafique dans la drogue. Elle demande le divorce, mais promet de ne pas révéler son secret. Jesse (Aaron Paul) sort de sa cure de désintoxication et essaie de convaincre Walter de reprendre le trafic. C'est finalement Gus (Giancarlo Esposito), un éminent trafiquant, qui y parvient. Hank (Dean Norris), toujours sur la trace d'« Heisenberg », devient de plus en plus dangereux …

 

Breaking Bad est produit par Melissa Bernstein, Peter Gould, George Mastras, Bryan Cranston, Vince Gilligan, Mark Johnson, Stewart Lyons et John Shiban.

La société de production est Sony Pictures Television.

La série est distribuée en France par Arte et Orange Cinémax.

 

Breaking Bad a été récompensé par deux Emmy Awards en 2010, celui du meilleur acteur principal dans une série dramatique pour Bryan Cranston (Trois fois consécutives en 2008, 2009 & 2010), et celui du meilleur second rôle dans une série dramatique pour Aaron Paul.

Note IMDB : 9,5/10 sur 913 255 votes. Une excellente note. (Breaking Bad est classé troisième du top 250 des séries sur le site IMDB. Autant dire que c’est la série à voir).

 

 

Mon avis : Vous vous souvenez du taré de Tuco (Raymond Cruz) dans la seconde saison de Breaking Bad ? Mais si, celui qui se fait exploser par Hank ? Oui, et ben, vous vous souvenez, il attendait des cousins du Mexique ? Marco (Luis Moncada) et Leonel Salamanca (Daniel Moncada). Ben, il pouvait attendre longtemps Tuco, les deux zigotos se déplacent en rampant comme deux serpents, lorsqu’ils ne butent pas de sang-froid. Ce sont les deux nouveaux méchants de la saison … Les voilà donc aux trousses de Heisenberg, alias Walter White. Le début de la saison commence donc tout en intrigue avec ces deux personnages barrés et décalés. Le hic, c’est que le rythme est lent … Walter essaie tant bien que mal de reprendre sa place au sein de sa famille et de s’occuper un peu plus de la petite dernière (Hé Walter, fais gaffe à ne pas mélanger la poudre de lait avec autre chose, hein ?), mais Skyler est froide comme de la glace (A tel point qu’Elsa a du souci à se faire). En tout cas, elle est glaciale avec Walter, et un peu moins avec son boss. Puis arrive (enfin), l’épisode sept intitulé Vendetta, l’épisode le plus trash de la saison 3, réalisé par une femme ! C’est le meilleur de la saison, à mon goût ! Je n’en dis pas plus, afin de ne pas spoiler. Par la suite, l’épisode 10, intitulé La Mouche est pas mal non plus avec son ton paranoïaque, rendant par la même occasion un hommage au film du même nom de David Cronenberg. Les épisodes intercalés manquent d’un rythme plus soutenu. Puis comme à son habitude, la série s’achève en beauté avec un suspens insoutenable, rendant impatient (et accro) le spectateur à voir la saison suivante. Ben oui, les séries télévisées, on s’y accoutume vite et on en devient dépendant … comme avec la drogue ! Les effets spéciaux réalisés pour la scène de cascade dans l’ultime épisode de la saison est à couper le souffle tellement elle sonne vraie ! (Les effets spéciaux de la scène sont expliqués dans la version DVD avec bonus).

 

Ma note : 8/10. La saison III de Breaking Bad est, à mon goût, un peu meilleure que la précédente, même si elle contient des épisodes lents qui portent sur le développement des personnages. Ce que j’attends de Breaking Bad, c’est d’avoir des scènes trash, politiquement incorrecte et de gros méchants. Cette saison dévoile aussi un Aaron Paul magistral. Il est fabuleux et véhicule de l’empathie pour son personnage à en avoir les yeux qui mouillent ! Du coup, il mérite bien son Emmy Award ! J’ai bien aimé également le personnage Mike interprété par l’acteur Jonathan Banks. Un rôle d’homme à tout faire. L’acteur Giancarlo Esposito campe le rôle de Gus avec un sang-froid à en avoir des frissons. On ne sait jamais ce qu’il pense … Bref, cette saison contient de très bons ingrédients pour une bonne saison IV …

Olivier H.

Critique de la série BREAKING BAD, saison III, créée par Vince Gilligan (Etats-Unis)
Walter, Jesse, Gus et Mike

Walter, Jesse, Gus et Mike

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents