Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog du cinema d' Olivier H

Le blog du cinema d' Olivier H

Blog spécialisé sur les Festivals Internationaux de Films Fantastiques comme Fantastic'Arts, FantasPorto, BIFFF, AIFFF, Mauvais Genre, Cannes, NIFFF, Fantasia, PiFan, Deauville, L'Etrange Festival, FEFFS, La Samain, Trieste, Razor Reel, Les Utopiales, PIFFF ...


Critique du court métrage MAYDAY de Sébastien Vanicek (France)

Publié par lecinemadolivierh sur 6 Janvier 2017, 20:10pm

Catégories : #critique court, #Fantastique, #Festival, #Mayday, #Sébastien Vanicek, #La Ruche Productions, #Rémi Paquot, #Vairon Collectif, #Etienne Ement

Critique du court métrage MAYDAY de Sébastien Vanicek (France)

Année : 2015

Genre : drame/horreur

Durée : 12 minutes

 

Synopsis : Michel (Rémi Paquot), malade mental sujet à de violents fantasmes hallucinatoires, fait face à la mort durant un vol d’extradition vers les Etats-Unis. Il va subir d’un seul bloc ses hallucinations, le jugement des autres passagers, la fermeté du système judiciaire américain et le stress d’un crash imminent. C’en est beaucoup trop pour cet homme faible, vieillissant et perturbé …

 

Mayday est le cinquième court-métrage du réalisateur issu de l'ESRA, Sébastien Vanicek.

Mayday est produit par Etienne Ement, également co-scénariste du court et Geoffrey Diaz.

Les sociétés de production sont Vairon Collectif et La Ruche Productions.

Le budget est d’environ 1 500 euros. Une mie de pain.

Note IMDB : nc

 

Mayday en festivals (liste non exhaustive):

Récompenses : prix du meilleur court métrage au Fantosfreak Festival 2016, au Infest Film Festival 2016, au HorrorQuest Film Festival 2016, ainsi que prix du meilleur scénario au Cryptshow Film Festival 2016.

Le film n'en est qu'à ses débuts. Il a été présenté en avant première française au Court Metrange 2016 (France), ainsi qu'à Sitges Brigadoon Section 2016 (Espagne). Il sera prochainement présenté au Court Mais Thrash 2016 à Bruxelles (Belgique). Il a dépassé les quarante sélections en festival sur l'année 2016 et l'avion est toujours en vol.

 

Avis : Mayday est une histoire tragique qui se déroule en huis-clos dans un avion. Une turbulence va déclencher une paranoïa aïgue de la part de Michel très bien interprété par Rémi Paquot. (Il mérite un prix pour son interprétation…). Michel est un dangereux psychopathe sexuel vivant dans sa réalité augmentée. Que va-t-il faire lorsqu’il sent qu'une mort certaine approche à grand pas de loup ? Est-ce que sa charmante voisine interprétée par la belle Audrey Artigues ne serait pas en danger ? Le directeur de la photographie Alexandre Jamin (Here We Are) embarque le spectateur dans cet avion, caméra à l’épaule. Un cadre instable, bougeant tout le temps, à l’image de cet avion qui a du mal à garder le cap. Ce cadre instable installe le spectateur dans un siège inconfortable de cet avion dont le vol vire au cauchemar. On se croirait vraiment à bord, impuissant à ce qui se passe. La panique est accentuée par les délires psychotiques de Michel qui sont grandissants. Tout devient incontrôlable ... Les effets spéciaux réalisés par David Scherer (L’Appel, Margaux, Atomic Ed, Blattaria, Puzzle, Un Ciel Bleu Presque Parfait, Noct), notre expert français SFX, sont assez gores et réussis. Malgré ce résultat impressionnant, le film a certes quelques petits défauts, comme par exemple, certaines scènes répétitives que l’on voit à plusieurs moment dans le film (première scène du film). Mais au final, Mayday est un court métrage à la limite de l'expérimental, sombre, sinistre, brutal et violent. Le réalisateur Sébastien Vanicek ne s’est pas craché en plein vol et travaille déjà sur un nouveau projet : Crocs, une histoire familiale autour d’une ancienne chienne de combat … Sujet fort intéressant, à suivre donc. Des news bientôt ...

 

Ma note : 8/10. Mayday est un bon court-métrage mélangeant les genres catastrophes, drame social et horreur. Malgré un budget presque inexistant, Mayday s’en sort plutôt bien. Tel un OVNI cinématographique, il vous envoie un uppercut en plein dans l’estomac. Percutant ! Après avoir vu le court, vous ne prendrez plus l'avion en toute sérénité !

Remerciements : Géraldine Cance & Etienne Ement.

Olivier H.

Critique du court métrage MAYDAY de Sébastien Vanicek (France)
Critique du court métrage MAYDAY de Sébastien Vanicek (France)
Critique du court métrage MAYDAY de Sébastien Vanicek (France)
Critique du court métrage MAYDAY de Sébastien Vanicek (France)

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents