Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog du cinema d' Olivier H

Le blog du cinema d' Olivier H

Blog spécialisé sur les Festivals Internationaux de Films Fantastiques comme Fantastic'Arts, FantasPorto, BIFFF, AIFFF, Mauvais Genre, Cannes, NIFFF, Fantasia, PiFan, Deauville, L'Etrange Festival, FEFFS, La Samain, Trieste, Razor Reel, Les Utopiales, PIFFF ...


Critique du court métrage LILA & VALENTIN d'Adrien Lhommedieu (France)

Publié par lecinemadolivierh sur 22 Octobre 2015, 20:13pm

Catégories : #critique court

Critique du court métrage LILA & VALENTIN d’Adrien Lhommedieu (France) :

(Année : 2015)

Durée : 18 minutes 31

Genre : science-fiction

Sujet : Lila (Julie Prayez) ne parle plus à Valentin (Simon Dusart) depuis qu’ils ont eu un grave accident de la route. Il ou elle a glissé ? Lila fait sa Belle au Bois Dormant, étendue son sur lit d’hôpital, attendant qu’un prince Charmant vienne lui déposer un baiser sur ses tendres lèvres. Quand-t-a son prince Valentin, il décide avec l’aide d’un médecin, de pénétrer dans le corps de Lila … (Eh, mais que faîtes vous ?) un genre d’aventure intérieure. Relié à un ordinateur à l’aide d’électrodes, Valentin va s’incruster dans le subconscient de Lila, afin d’essayer de la ramener à la vie, dans le monde réel. Eh ôh réveilles-toi ma Belle ! Mais pour cela, Valentin va devoir entrer dans les rêves et les cauchemars labyrinthiques de Lila …Etes-vous prêt à vous y aventurer ?

Adrien Lhommedieu est photographe et réalisateur et cela se voit dans Lila & Valentin (Même si ce n’est pas lui le Directeur de la Photographie …!) Chaque image du film est éblouissante de lumière et de couleur. Et ce n’est pas qu’un enchaînement de tableaux, mais aussi une véritable histoire d’Amour sur un fond de Science-Fiction.

Lila & Valentin, dont c’est le troisième court métrage du réalisateur après Loreleï & 5’13, prend sa source au poème A Dream Within a Dream (Un rêve sans rêve) d’Edgar Poe. Et le film en devient poétique. Adrien Lhommedieu parle de films comme Eternal Sunshine of The Splotless Mind, The Tree of Life ou encore Inception comme sources d’inspirations au moment de l’écriture du scénario. Et en parlant d’Inception, on voit dans Lila & Valentin, un livre intitulé « Le Voleur de rêve » de Cobb. Faut-il rappeler que Dom Cobb est le personnage interprété par Léonardo DiCaprio dans Inception de Christopher Nolan ?

On ne peut s’empêcher également de penser à des films récents comme Vanishing Waves de Kristina Buozyte, ou Real de Kiyoshi Kurosawa ou encore III de Pavel Khvaleev. Tous les trois traitant du sujet de voyage dans le subconscient d’une personne plongée dans un coma profond. Malgré que Real et III soient de pures déceptions, Lila & Valentin, tout comme Vanishing Waves, aborde assez bien ce sujet casse gueule. Comment raconter une ou des histoire(s) qui se passe(nt) dans la tête d’une personne qui pique un roupillon ?

Lila & Valentin est produit par Pierre-Antoine Carpentier ainsi que les sociétés de production Au Clair de Lune et Pictanovo pour un budget très minime. Le projet a également bénéficié d’un financement participatif sur le site Ulule.

Lila & Valentin commence ses sélections dans les Festivals, Palm Springs, Aesthetica Short Film Festival et Courts-Devant 2015.

Ma note : 8/10. Lila & Valentin, à ne pas confondre avec Lilo & Stitch, est un film d’hymne à l’Amour avec un grand A. Un film sur les pensées, les rêves. Sous influences The Ganzfeld Procedure de McCarthy et Apricot de Ben Briand qui ont contribué à l’inspiration du réalisateur. Les acteurs Julie Prayez et Simon Dusart forment un joli couple à l’écran. Ils sont tous les deux aussi bien séduisants que mystérieux à la fois. Très beau casting. Le scénario quand-t-à lui est bien travaillé. Et que dire de la photographie de Stéphane Degnieau (Egalement Directeur de la Photographie de Tous les Hommes s’appellent Robert de Marc-Henri Boulier qui a remporté de nombreux Prix) ? Elle est tout simplement magnifique ! Un gros taff côté étalonnage. La scène finale est à couper le souffle, tel un bouquet final de feux d’artifices ! La chanson WAIT de M83 qui accompagne cette scène finale est tout simplement puissante et sublime, tout comme la musique de Pascal Lengagne. Dans Lila & Valentin, on s’en prend plein la vue avec ces superbes images photos. Le film est doté d’un impressionnant esthétisme visuel. Lila & Valentin est un peu comme une pierre précieuse travaillée et polie pour qu’elle brille sous la lumière. Le court entraîne le spectateur dans un voyage hors du temps, dans les limbes de Lila. A l’instar de Dom Cobb, Lila construit les décors des lieux où elle veut se rendre. Lila & Valentin est un film poème dans lequel je vous conseille d’y plonger totalement ! Le réalisateur est-il mi-homme, mi-Dieu ? On le saura prochainement … Adrien Lhommedieu écrit actuellement son premier long métrage sur le thème … de la mémoire !

« La grâce c’est le point le plus élevé où tu peux aller avec ton cœur ».

Je remercie Adrien Lhommedieu pour son intérêt au blog, pour sa confiance et pour sa patience pour cette publication.

Olivier H.

Critique du court métrage LILA & VALENTIN d'Adrien Lhommedieu (France)
Critique du court métrage LILA & VALENTIN d'Adrien Lhommedieu (France)
Critique du court métrage LILA & VALENTIN d'Adrien Lhommedieu (France)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents