Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog du cinema d' Olivier H

Le blog du cinema d' Olivier H

Blog spécialisé sur les Festivals Internationaux de Films Fantastiques comme Fantastic'Arts, FantasPorto, BIFFF, AIFFF, Mauvais Genre, Cannes, NIFFF, Fantasia, PiFan, Deauville, L'Etrange Festival, FEFFS, La Samain, Trieste, Razor Reel, Les Utopiales, PIFFF ...


Critique du court métrage DEAD HEARTS de Stephen W. Martin (Canada)

Publié par lecinemadolivierh sur 11 Octobre 2015, 19:46pm

Catégories : #critique court

Critique du court métrage DEAD HEARTS de Stephen W. Martin (Canada) :

(Année : 2014)

Durée : 16 minutes 41

Genre : romance/horreur

Sujet : les pompes funèbres Mulberry est une affaire familiale, dont le jeune Milton (Valin Shinyei), un ado de neuf ans, va reprendre les ficèles à la suite du décès de ses ancêtres. Milton est un garçon solitaire, peu téméraire et souvent le souffre-douleur à l’école. Sa vie va pourtant prendre une autre tournure, lorsqu’elle croiser sur son chemin, une jeune fille aimant la taxidermie, du nom de Lola Littleton (Dalila Bela). Ni une, ni deux, Milton tombe sous le charme de cette fille étrange. L’Amour rend aveugle, ce n’est pas moi qui le dit mais le film ! Tout va pour le mieux pour nos deux jeunes tourtereaux, jusqu’au jour, où une bande masquée en loup-garou vient chercher les noises à Milton … Lola, aveugle et experte en arts martiaux va botter les fesses de ces bons à rien en moins de cinq minutes ! Mais le cœur de Milton va cesser de battre, le jour où Lola va quitter la ville …

Le réalisateur Canadien Stephen W. Martin nous avait déjà montré sa patte Burtonesque lors de son premier court métrage décalé et délirant, Dead Friends. Ce nouveau court métrage, toujours inspiré de l’univers de Tim Burton, Dead Hearts est une véritable ascension de ce jeune réalisateur qui peut à lui-seul prendre la relève de notre bon vieux Tim ! 16 minutes magistrales mélangeant des genres comme le gothisme, une histoire amoureuse, du gore ou encore des scènes de Kung-fu ! Le spectateur navigue dans des eaux troubles entre un conte de fée, ici proche de celui du Chaperon Rouge et d’une histoire gothique. Le mélange est superbement bien trouvé !

Dead Hearts est produit par Alex Glua et Stephen W. Martin pour un budget estimé à 10 000 dollars (Très peu pour un court métrage de cette qualité visuelle !)

Dead Hearts a remporté le Prix de lu Meilleur Court Métrage dans le genre Comédie/Horreur au ScreamFest de Los Angeles 2014.

Note IMDB : 7,8/10 pour 37 votes des internautes. Une très bonne note.

Ma note : 9/10. Dead Hearts est magnifique, tel un bijou exposé dans une vitrine dans une grande place Parisienne. Les acteurs sont très bons, que ce soient en première partie avec les jeunes Valin Shingei et Dalila Bela, qu’en seconde partie du film avec les moins jeunes Thomas Orr-Loney et Nancy Bell. La photographie de Sean Cox, qui avait déjà collaboré sur Dead Friends, est toute aussi riche en couleurs qu’en nuances de noirs et de gris. La musique de Luke Moore, digne d’une musique de Danny Elfman est sublime (J'adore la musique pendant les scènes de fight!). J’essaie de mettre un peu de retenue dans la rédaction de cet article, mais merde, ce court métrage est vraiment excellent ! Après le très remarqué court métrage, Dead Friends qui a remporté le Grand Prix au Crazy 8 Films Festival, Stephen W. Martin revient en très grande forme avec Dead Hearts, avec toujours une histoire avec des adolescents, du kung-fu et des zombies comme on les aime ! N’oublions pas également, la voix off est magnifique avec le timbre de voix qu’il faut pour raconter une histoire gothique. A quand le prochain Dead machin chose de Stephen W. Martin ? « Death is just the begining » comme le dit très bien la voix off !

Je remercie chaleureusement Stephen W. Martin pour sa confiance et sa collaboration à cet article.

Olivier H.

Critique du court métrage DEAD HEARTS de Stephen W. Martin (Canada)
Critique du court métrage DEAD HEARTS de Stephen W. Martin (Canada)
Critique du court métrage DEAD HEARTS de Stephen W. Martin (Canada)

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents