Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog du cinema d' Olivier H

Le blog du cinema d' Olivier H

Blog spécialisé sur les Festivals Internationaux de Films Fantastiques comme Fantastic'Arts, FantasPorto, BIFFF, AIFFF, Mauvais Genre, Cannes, NIFFF, Fantasia, PiFan, Deauville, L'Etrange Festival, FEFFS, La Samain, Trieste, Razor Reel, Les Utopiales, PIFFF ...


VIRTUAL REVOLUTION : L'INTERVIEW de GUY-ROGER DUVERT, le scénariste, réalisateur et producteur du film

Publié par lecinemadolivierh sur 20 Juin 2015, 20:28pm

Catégories : #article

Guy-Roger DUVERT, t’es ki toa ?

En mars dernier, Guy-Roger Duvert me contacte pour me proposer de visionner son court métrage fantasy Cassandra. Par pure curiosité, je regarde donc Cassandra et là … surprise ! Dès le générique du début avec sa superbe vue d’hélicoptère, jusqu’au massacre final, le film est parfaitement maitrisé et le résultat en est grandiose. Ma scène préférée étant celle de l’entrée dans la forteresse où des cadavres se font arroser par une pluie battante. Au final, je donne un 8 sur 10 à ce bijou de fantasy. Et je me demande si je n’ai pas un peu sous noté Cassandra

Fort impressionné par ce court métrage, je demande donc à Guy-Roger Duvert s’il travaille sur un nouveau projet. Là, il me répond qu’il travaille sur un long métrage de science-fiction fantasy : Virtual Revolution. Un projet fort ambitieux qui pourrait bien propulser notre frenchie comme étant l’un des meilleurs réalisateurs français de science-fiction ! Ce n’est pas tous les jours, qu’un français se lance dans une telle aventure avec un budget assez conséquent pour un premier long métrage.

Rencontre avec Guy-Roger Duvert (Scénariste, réalisateur & producteur) :

Vous êtes de formation compositeur de musique de film, pourquoi êtes-vous passé à la réalisation ?

Par envie. J'ai toujours aimé raconter des histoires. Je présume que la musique pour moi est une manière de véhiculer des histoires, mais uniquement par l'émotion. Or, j'avais des trames très précises que j'avais envie de raconter, et l'envie de faire des films s'est développée assez naturellement.

Quelle(s) est(sont) la(les) différence(s) entre compositeur de musique et réalisateur de film ? Multiples. Un réalisateur est à la source du projet. C'est lui qui décide de l'orientation artistique d'un film, alors qu'un compositeur met son inspiration au service de la vision d'un autre. Dans les deux cas il s'agit de création artistique, mais le réalisateur reste le superviseur final. A l'arrivée, il s'agit de deux activités distinctes, et j'ai envie de garder les deux. J'aime me plonger dans les univers d'autres réalisateurs, tout comme j'aime développer les miens.

D’où est venu l’idée de Virtual Revolution ?

D'un article que j'ai lu en 2005, qui parlait du MMO (Massive Multiplayer Online) Everquest 2 (auquel je jouais un peu, à l'époque). L'article disait que 25 % des joueurs avouaient accorder plus d'importance à leur vie virtuelle en jeu qu'à leur vie réelle. Je n'ai pas pu m’empêcher de me demander ce que ça allait devenir plus tard, lorsque la technologie ferait qu'en termes de sensations il n'y aurait plus de différence entre réel et virtuel (certains prévoient ça pour les années 2030!). Pour moi, ce chiffre de 25 % ne peut qu'augmenter. Enormément. Virtual Revolution décrit un monde dans lequel 75 % de la population préfère passer son temps dans le virtuel plutôt que dans le réel.

Vous faîtes référence à Blade Runner de Ridley Scott. Quelles en sont les ressemblances avec Virtual Revolution ?

Principalement visuelles. Blade Runner est l'exemple type du retro fitted futurism. Cela consiste à mélanger des éléments futuristes à des éléments vieillots, non seulement au moment où le film est censé se passer, mais aussi au moment où les spectateurs voient le film, donc aujourd'hui. Donc, dans telle scène, on verra une décoration tendance 1920, dans telle autre, on se retrouvera avec un décor renaissance futurisé...etc.

Au niveau de l'histoire, les deux films n'ont rien à voir, si ce n'est que la thématique générale, celle qui consiste à se poser la question de ce que cela veut dire qu’être un être humain, se retrouve dans les deux. Bref, Blade Runner est sans hésitation notre référence première, même si d'autres œuvres ont probablement également marqué nos inspirations (Deus Ex, Ghost in the Shell...etc).

Virtual Revolution traite du monde virtuel. Êtes-vous plutôt virtuel (jeux) ou réel ?

Les deux. C'est pour ça que le film est pour moi très sincère. Ça n'est pas un film à charge contre les jeux, ni un film pour à fond non plus. L'histoire montre les deux aspects. Personnellement, d'un côté ça me gêne de me dire que la population humaine puisse finir comme des légumes, accrochée à des machines, et j'ai un attachement naturel à la réalité, étant d'une génération où gamin, on jouait dans des bacs à sable, et pas face à des écrans, mais de l'autre, je suis un gamer, et le jour où cette réalité virtuelle est disponible, je veux l'essayer, je veux en profiter ! Donc, clairement, je ne sais pas trop comment me situer.

Que pensez-vous de l’évolution du monde virtuel dans le monde réel ?

Que c'est à la fois fascinant, excitant, et inquiétant. Ce qui est l'idée première du film.

Pour Virtual Revolution, avez-vous déjà en tête certaines musiques du film ou bien attendez-vous la post production pour composer la musique ?

Le thème principal existe déjà. Ainsi qu'une variation. J'ai déjà des idées, mais je ne m'y plonge pas vraiment, par manque de temps. La prépa demande déjà une attention de tous les instants. Mais oui, je sais déjà dans les grandes lignes ce que sera la BO. Et je vais vraiment avoir plaisir à la composer !

Est-ce que vous allez reprendre certains acteurs de Cassandra ?

Oui. Les contrats n'étant pas encore signés, je préfère ne rien annoncer encore, mais ça sera officiel durant le mois de juin.

Vous êtes français et vous habitez à Los Angeles. Pourquoi réaliser Virtual Revolution à Paris et non à Los Angeles ?

Parce-que je voulais reprendre mon équipe de Cassandra, qui vit à Paris. Parce-que je garde un attachement au pays, et j'aime l'idée d'y créer de l'activité. Parce-que Paris est une ville sublime qui a un potentiel cinématographique sous-exploité selon moi.

Quel est le budget estimatif de VR ?

900 000 euros.

Quel est le film qui vous a le plus marqué ?

Blade Runner (pas très surprenant, je présume…:p). Mais plus récemment, je me prends régulièrement ma claque en me matant les films de Nolan. Mais mes influences proviennent aussi de la bande dessinée ou du jeu vidéo, par exemple Mass Effect ou Assassin's Creed ont clairement eu un impact sur moi. En termes d'écriture, le jeu vidéo devient d'ailleurs un centre d'expérimentation très intéressant à suivre ! La structure narrative d'un Assassin's Creed 3, par exemple, est vraiment intéressante. Où l'écriture des personnages de GTA 5, qui est une leçon d'écriture, selon moi !

Quel est (sont) votre (vos) film(s)/réalisateur(s) préféré(s) ?

Ridley Scott, Christopher Nolan, Peter Jackson. Mais aussi des réalisateurs comme Verbinsky ou Twohy. A l'arrivée, il y a pas mal de monde dont j'aime regarder le travail...

Voici le pitch du film : en 2047 à Paris, la technologie a tellement progressé que le monde virtuel a pris le dessus sur la vie réelle. 75% de la population passe son temps connecté au virtuel, ce sont les Connectés. Certains ont décidé de ne plus quitter le monde virtuel et ne se soucient plus de la vie réelle (Un peu comme Hollande). Il y a aussi les Vivants qui ont décidé de rester dans la réalité. Et il y a une minorité, les Hybrids. Les Hybrids passent une moitié de leurs temps connectés au virtuel et l’autre moitié dans la réalité. Nash est un Hybrid. C’est un tueur professionnel qui travaille pour une compagnie multinationale. Il va se retrouver dans un jeu dangereux où des choix devront être faits …

Guy-Roger Duvert sera entouré du Directeur de Photographie de Cassandra, Cyril Bron, ainsi que des comédiens Maximilien Poullein (La Horde & Killing Uncle Roman) et Petra Silander. L’interprète de Nash n’a pas encore été dévoilé …

Le film s’annonce très visuel avec sûrement une bonne dose d’infographie où il y aura des voitures volantes un peu comme dans le Cinquième Elément de Luc Besson.

Virtual Revolution sera tourné en France, en région parisienne dès le 18 août prochain pour une sortie du film en 2016.

Si vous souhaitez participer à ce méga projet hallucinant, allez faire un tour sur le site à financement participatif :

https://www.indiegogo.com/projects/virtual-revolution-the-movie#/story

Très prochainement, de nouvelles news sur le film qui va révolutionner le genre science-fiction en France et qui s’annonce comme l’un des films de science-fiction à ne pas rater en 2016 … et ce n’est pas virtuel !

Olivier H.

VIRTUAL REVOLUTION : L'INTERVIEW de GUY-ROGER DUVERT, le scénariste, réalisateur et producteur du film
VIRTUAL REVOLUTION : L'INTERVIEW de GUY-ROGER DUVERT, le scénariste, réalisateur et producteur du film
VIRTUAL REVOLUTION : L'INTERVIEW de GUY-ROGER DUVERT, le scénariste, réalisateur et producteur du film
VIRTUAL REVOLUTION : L'INTERVIEW de GUY-ROGER DUVERT, le scénariste, réalisateur et producteur du film
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents