Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog du cinema d' Olivier H

Le blog du cinema d' Olivier H

Blog spécialisé sur les Festivals Internationaux de Films Fantastiques comme Fantastic'Arts, FantasPorto, BIFFF, AIFFF, Mauvais Genre, Cannes, NIFFF, Fantasia, PiFan, Deauville, L'Etrange Festival, FEFFS, La Samain, Trieste, Razor Reel, Les Utopiales, PIFFF ...


BIFFF 2015 : critique de INFINI de Shane Abbess (Australie)

Publié par lecinemadolivierh sur 2 Mai 2015, 15:25pm

Catégories : #Critique Film

Critique de INFINI de Shane Abbess (Australie) :

(Date de sortie : 11 avril 2015)

Vu au BIFFF 2015 – Première mondiale !

Genre : science-fiction

Sujet : Whit Carmichael (Daniel MacPherson) se lève un beau matin au côté de sa femme pour aller au boulot, comme la plupart des hommes sur Terre. Sauf que Whit est astronaute et qu’il doit faire un aller-retour dans la journée sur Infini, une station spatiale. Il sera donc de retour pour le dîner, que sa femme ne s’inquiète pas. Mais ça c’est ce qu’il croit. Une fois arrivé sur Infini, une bactérie virulente va les attaquer violemment, tel un Michael Myers à la poursuite de sa victime. Excepté, que les victimes ici, se transforment en une sorte de zombie rempli de haine envers les humains …

Infini veut en mettre plein la gueule à la sauce Alien de James Cameron ! Un peu trop et c’est dommage au détriment d’un bon scénario qui tient la route ! Ici, les effets spéciaux sont mis en avant, peut-être pour cacher une certaine misère scénaristique ?

Infini est produit par Matthew Graham, Brett Thornquest, Shane Abbess, Sidonie Abbene et la société de production Storm Vision Ent. Pty Ltd.

Le film est distribué par Storm Vision Ent.

Note IMDB : 7,9/10 sur 42 votes des internautes. Une très bonne note pour un film que j’ai personnellement trouvé nullissime !

Ma note : 1/10. Infini a été un grand moment de solitude pour ma part. Je n’y vois pas de réel intérêt et le temps semble tendre vers l’infini lorsque l’on visionne le film ! C’est le seul truc qui fonctionne : l’espace-temps. Sur papier, Infini dure 100 minutes, alors qu’en réel, le film semble durer une éternité ! Il y a un manque réel de rythme. Le film n’est pas vraiment constructif, dû à un scénario trop léger, où les personnages secondaires ne sont pas développés et existent uniquement pour se faire buter. Une fois le premier quart d’heure passé, tout est répétitif et longuet. La fin se terminant en happy end est totalement ridicule. Pour moi, ce film est raté et tends vers l’infiniment nul ! Dommage …

Olivier H.

BIFFF 2015 : critique de INFINI de Shane Abbess (Australie)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents