Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog du cinema d' Olivier H

Le blog du cinema d' Olivier H

Blog spécialisé sur les Festivals Internationaux de Films Fantastiques comme Fantastic'Arts, FantasPorto, BIFFF, AIFFF, Mauvais Genre, Cannes, NIFFF, Fantasia, PiFan, Deauville, L'Etrange Festival, FEFFS, La Samain, Trieste, Razor Reel, Les Utopiales, PIFFF ...


Critique du court métrage ON/OFF de Thierry Lorenzi (France)

Publié par lecinemadolivierh sur 21 Avril 2015, 19:51pm

Catégories : #critique court

Critique du court métrage ON/OFF de Thierry Lorenzi (France) :

(Date de sortie : 23 novembre 2013)

Genre : science-fiction

Sujet : Mérédith (Carole Brana), une jolie jeune femme en bikini passe de somptueuses vacances sur une station balnéaire qui gravite autour de la Terre. Plutôt sympa la vue ! Suite à la demande de son compagnon de voyage, Cid (Arben Bajraktaraj), d’aller voir ailleurs ce qu’il se passe, Mérédith enfile son imperméable et sort faire un petit tour dans les étoiles. Elle va même faire un peu de ménage. C’est qu’il y en a de la poussière dans l’espace ! Puis Mérédith se met à entendre une voix d’un enfant réclamant sa maman partie depuis longtemps … Est-ce une voie réelle ou bien une voie inventée ? Quand soudain, la station orbitale se désagrège en plusieurs morceaux …

Attention, On/Off en met plein les yeux pendant douze minutes ! Les effets spéciaux, signés Rodéo Fx qui a réalisé les effets spéciaux de Pacific Rim ou encore Amazing Spiderman sont très réalistes. Chapeau bas.

On/Off est produit par Julien Renaud et Thierry Lorenzi via sa société de production Black Box Production. Le budget du film est de 100 000 euros, ce qui est un budget assez conséquent pour un court métrage.

Le film a remporté de nombreux de Prix dans des Festivals, dont celui du Meilleur Court Métrage au Milwaukee (USA), au National Irish SF (Irlande), au Roswell (USA) et au California (USA). Mais aussi le Prix des Meilleurs Effets Spéciaux au Bloody Week End (France), au Canberra Short Film Fest (Australie) ainsi qu’au Maverick Movie Awards (USA). Le film a été présenté à Fantasia, au Festival de Gerardmer, au PIFFF, ainsi qu’au Mauvais Genre.

Note IMDB : 5,9/10 sur 34 votes des internautes. Assez moyen comme note.

Ma note : 9/10. On/Off, c’est le jour et la nuit comparé à Gravity d’Alfonso Cuaron. Autant je me suis fait chier pendant le visionnage de Gravity (et ça sent encore mauvais), autant je n’ai pas vu le temps passé (12 minutes) dans On/Off. Les images ainsi que la photographie (Reynald Capurro, Directeur de la Photographie) sont spectaculaires pour un court métrage de haute voltige ! A la hauteur d’un grand film de SF. L’exercice était plutôt casse gueule, et Thierry Lorenzi s’en est très bien sorti ! J’aurais tendance à dire qu’il y a de l’esprit Philip K. Dick et Isaac Asimov, pour ce qui est de la frontière entre le réel et l’imaginaire, ainsi que le traitement de la robotique. Jusqu’où les robots peuvent-ils remplacer l’humain ? La musique, signée par Jean-Jacques Hertz et François Roy, est également jolie à entendre. Et le twist final est tout simplement renversant ! Bref, On/Off est une véritable réussite dans le genre SF française dont on a bien besoin. Félicitation au réalisateur, Thierry Lorenzi, qui je l’espère va nous faire encore voyager vers d’autres portes … Celles des longs métrages ? Off

Je remercie Thierry Lorenzi pour sa collaboration à l’accès au visionnage du film.

Olivier H.

Critique du court métrage ON/OFF de Thierry Lorenzi (France)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents