Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog du cinema d' Olivier H

Le blog du cinema d' Olivier H

Blog spécialisé sur les Festivals Internationaux de Films Fantastiques comme Fantastic'Arts, FantasPorto, BIFFF, AIFFF, Mauvais Genre, Cannes, NIFFF, Fantasia, PiFan, Deauville, L'Etrange Festival, FEFFS, La Samain, Trieste, Razor Reel, Les Utopiales, PIFFF ...


Critique de NO de Pablo Larrain (Chili / Mexique / Etats Unis)

Publié par lecinemadolivierh sur 21 Décembre 2014, 20:29pm

Catégories : #Critique Film

Critique de NO de Pablo Larrain (Chili / Mexique / Etats Unis) :

(Date de sortie en salle en France en mai 2012)

Genre : drame

Sujet : 1988, René Saavedra (Gael Garcia Bernal), lorsqu’il ne regarde pas avec son jeune fils, des aliments cuirent dans un four micro-onde, fait son job : faire des publicités pour vendre des produits. Et il est l’un des meilleurs au Chili. Lorsque que le Président Augusto Pinochet est obligé sous la pression internationale de faire un référendum pour savoir si son peuple veut encore de lui ou bien s’il souhaite le jeter aux ordures, les partisans du non vont faire appel à super René (Pas le vieux mari de Caribou de Céline, hein ? Quoi qu’il est aussi mou celui-là) pour la campagne. René a quinze minutes à remplir par jour pour la campagne du No à la télévision. Que va proposer René ? Une chanson de Céline ? Montrer ses fesses ?

No a été présenté à la Quinzaine des Réalisateur au Festival de Cannes 2012.

No est produit par Juan de Dios Larrain, Daniel Marc Dreifuss et Pablo Larrain (le réalisateur), ainsi que les sociétés Fabula, Canana Films et Participant Media.

Nombre d’entrée en salle en France : 279 391 entrées. Ce qui n’est pas beaucoup, mais sûrement rentable (Le film a rapporté en France environ 1 million et demi d’euros).

Note IMDB : 7,4/10 pour 14 271 votes des internautes. Une assez bonne note.

Ma note : 5/10. No est intéressant pour son côté historique du Chili. Le problème d’un film à la limite du documentaire, où le réalisateur, Pablo Larrain a tourné les scènes avec une veille caméras pour être assez proche des images d’archives, soit tourner en 2011 avec une caméra de 1983 (Un bond technologique de 28 ans en arrière) est que le résultat est une photographie proche du dégueulasse. Ajoutez à cela des effets de lumières, style vous prenez un soleil en pleine poire sans vos lunettes de soleil, toutes les quinze minutes du film et vous vous sentez limite agacé. No n’est pas le meilleur film avec Gael Garcia Bernal, dont Amours Chiennes ou Babel d’Alejandro Gonzales Inarritu sont bien meilleurs. No est un petit film à voir sans plus. Si si …

Olivier H.

Critique de NO de Pablo Larrain (Chili / Mexique / Etats Unis)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents