Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog du cinema d' Olivier H

Le blog du cinema d' Olivier H

Blog spécialisé sur les Festivals Internationaux de Films Fantastiques comme Fantastic'Arts, FantasPorto, BIFFF, AIFFF, Mauvais Genre, Cannes, NIFFF, Fantasia, PiFan, Deauville, L'Etrange Festival, FEFFS, La Samain, Trieste, Razor Reel, Les Utopiales, PIFFF ...


PIFFF 2014 : critique de HOUSEBOUND de Gerard Johnstone (Nouvelle Zélande)

Publié par lecinemadolivierh sur 20 Novembre 2014, 20:31pm

Catégories : #Critique Film

Housebound de Gerard Johnstone (Nouvelle Zélande)

2nd film en compétition au PIFFF 2014.

Genre : comédie horrifique

Sujet : quelle est belle (non pas la vie !) la Justice en Nouvelle Zélande : tu casses un DAB, tu ramasses ton petit copain assommé et tu te fais gauler bêtement par la police, à quelques pas du casse, pour écoper 8 mois ferme chez ta mère avec un bracelet magnétique à la cheville, histoire de ne pas te perdre dans tous ces pâturages peuplés de moutons sauvages ... Putain, je recommencerai plus, c'est juré ! Mouais, on ne vous a pas tout dit : la mère, Miriam Bucknell (Rima Te Wiata, excellente en mère complètement dépassée) pense que sa maison est hantée. Ajoutez, à cela, un beau père, Graeme (Ross Harper, rien à dire !) pas très parlant, à la limite du nain timide, et un agent de surveillance, Amos (Glen Paul Wary, excellent en flic allumé de paranormal) complètement à côté de la plaque ! ...

Housebound, première réalisation de Gerard Johnstone, est une jolie petite comédie horrifique qui manque tout de même de cohérence scénaristique, mais pas de longueur (Le film dure 110 minutes). Quel dommage, on n'est pas passé loin d'un grand premier film !

Housebound utilise les codes des maisons hantées, en les brouillant à d'autres codes, ce qui surprend assez bien le spectateur dans cette originalité d'utilisation des codes. Une maison hantée cache toujours quelque chose ...

Le film est à regarder dans un esprit ouvert prêt à rire entre deux jets d'hémoglobines !

J'ai adoré Glen Paul Wary dans le rôle d'Amos (Il ferait très bien l'affaire dans un pur film de comédie) et Rima Te Wiata dans le rôle de Miriam Bucknell.

Morgana O'Reilly (Kylie Bucknell, la fille pas sociale du tout !) fait fortement penser dans son look à Jessica Chastain dans Mama (J'en ai des frissons !)

Housebound a remporté le Grand Prix au NIFFF 2014 (Suisse), ainsi que le Prix du Public

au FEFFS 2014 (Strasbourg). Deux Prix de prestige !

A noter, la projection du court métrage, très court, Lights Out projeté juste avant Housebound. Un court métrage, en quelque sorte un apéritif, qui met le spectateur directement dans l'ambiance qu'il faut pour regarder Housebound.

Qu'est-ce qu'ils sont forts les programmeurs du PIFFF ! (Merci Fasulo !).

Note IMDB : 6.9/10 pour 2 611 votes des internautes. Une note bonne sans plus.

Ma note : 7/10. Housebound est un bon premier film, mais il va falloir que Gerard Johnstone soigne un peu plus le scénario et ne s'éternise pas trop ... 110 minutes, c'est un peu casse gueule pour un premier film ! Mais bon, comme l'a souligné Fausto, dixit Johnstone : "Faire du Cinéma en Nouvelle Zélande relève de la blague". D'où un Cinéma qui ne se veut pas trop sérieux, à l'image des débuts de Peter Jackson avec le film culte Bad Taste ou l'excellent Braindead. On retrouve bien cet état d'esprit dans Housebound. De belles tranches de rires avec au milieu de belles giclées d'hémoglobines ! Distribué début 2015 en DVD par Luminor.

Olivier H.

PIFFF 2014 : critique de HOUSEBOUND de Gerard Johnstone (Nouvelle Zélande)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents