Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog du cinema d' Olivier H

Le blog du cinema d' Olivier H

Blog spécialisé sur les Festivals Internationaux de Films Fantastiques comme Fantastic'Arts, FantasPorto, BIFFF, AIFFF, Mauvais Genre, Cannes, NIFFF, Fantasia, PiFan, Deauville, L'Etrange Festival, FEFFS, La Samain, Trieste, Razor Reel, Les Utopiales, PIFFF ...


Critique du court métrage CONTRETEMPS de Jean-Luc Baillet (France)

Publié par lecinemadolivierh sur 13 Août 2014, 17:48pm

Catégories : #Critique Film

Critique du court métrage Contretemps de Jean-Luc Baillet (France) :

(Date de sortie : 2006)

Genre : fantastique

Sujet : Le personnage principal, Marc Martin (Philippe Wolczek) genre Tintin avec sa houppette rousse, tout droit sorti d’une planche de bande dessinée se retrouve comme et égaré dans notre monde régit par le temps. Sa vie va prendre une toute autre bulle, lorsqu’il va recevoir un mail indiquant qu’un poste de dessinateur est à pourvoir urgemment. Quoi de plus naturel que le lieu soit au 26 rue Philippe Druillet (Célèbre dessinateur). Mais une fois sur place, notre Tintin, ou plutôt Marc se voit prit dans les limbes du temps. Une fois entré dans l’immeuble où l’entretien doit se passer, Marc se retrouve coincé à l’étage B. Rien à faire, il a beau filer monter les marches, il se retrouve toujours à l’étage B. Une horloge nous indique que le temps s’est arrêté à 14 heures (Heure du rendez-vous), comme si le temps était partis fumer une clope (et vu qu’il gère lui-même le temps, sa pause peut être interminable …) et que notre beau rouquin n’a plus qu’à attendre que le temps veuille bien terminer sa pause. Au moment où le gars commence à désespérer, voilà-t-il pas que le temps a fini de fumer sa clope et file vers les 14h01 … tic … tac … C’est la partie Marc Contre-Attaque, plus fort qu’un Luc Skywalker un jeudi ! …

Le réalisateur Jean-Luc Baillet, s’est fait plaisir dans ce court métrage, très bien réussi. Une sorte d’admiration aux bandes dessinées en faisant de ce court métrage un mélange de scènes de film et de bulles de bandes dessinées.

Le générique de fin, conçu en planche de B.D. est une jolie trouvaille. Pas mal, même si cela peut mettre un peu le gerbis, mais c’est supportable.

Et comme à son habitude Jean-Luc Baillet (Nuit Noire, cf ma critique) sait coller une musique d’ambiance aux moments opportuns du film. Une musique ici signée par Arnaud Annicotte (Audibilis).

Contretemps a été présenté au Bloody Week End d’Audincourt en 2006 (Festival de Courts Métrages Fantastiques).

Prix remportés : Prix Delta Film Award du Meilleur Court Métrage au 18ème Festival du Film Fantastique de Manchester, Prix du Public au 4ème Festival C Trop Court de Jeumont (France), et enfin le Prix du Jury au Festival des Nations de Ebensee (Autriche). Des Prix qui ne sont pas des moindres !

Ma note : 8/10. 14 minutes de bonheur à visionner Contretemps qui m’a rappelé mon enfance bercée par les épisodes de la Quatrième Dimension les samedi après-midi … Le concept de Contretemps, plutôt original est intéressant. Le jeu de l’acteur Philippe Wolczek va très bien et son look est parfait ! Il aurait pu jouer Tintin dans le film de Spielberg … ! Le ryhtme du film est bien calibré. Le son est d’une très bonne qualité. Bref, vraiment pas mal pour un court métrage. Un petit hic tout de même : le fait qu’il y ait une horloge à chaque étage. Le syndic n’a pas lésiné sur les moyens, histoire d’être à l’heure, à moins qu’il y ait un Contretemps avec Chronos ! Jean-Luc Baillet, un chti, pas si chti que cela … à suivre !

Olivier H.

Critique du court métrage CONTRETEMPS de Jean-Luc Baillet (France)

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents